Mobileye, filiale d’Intel, vient d’annoncer un partenariat avec l’entreprise spécialisée dans la livraison autonome Udelv. Ensemble, elles prévoient de déployer un service de livraison sans aucun conducteur dès 2023 aux États-Unis.

Pour effectuer les livraisons, les deux firmes vont utiliser un nouveau véhicule logiquement baptisé The Transporter, dont 35 000 modèles devraient être produits entre 2023 et 2028. Développés par Udelv, ils intégreront le système de conduite autonome développé par Mobileye, entreprise israélienne rachetée par Intel en 2017. Ultra développé et efficace, ce dernier est doté de 13 caméras, de trois LIDAR à longue portée, de six LiDAR à courte portée et six radars. Il utilise par ailleurs les données en temps réel des autres véhicules équipés de Mobileye pour établir une carte 3D du monde entier.

En janvier, la firme avait d’ailleurs annoncé qu’elle allait tester des véhicules équipés de sa technologie à Detroit, Paris, Tokyo et Shanghai ; à terme, elle espère proposer un service de robotaxi. « La conception de nos systèmes de conduite autonome est basée sur ce concept appelé redondance réelle. Contrairement à la plupart des autres systèmes, où le radar, le LIDAR et la caméra doivent fonctionner à l'unisson pour pouvoir fonctionner, nous avons des sous-systèmes indépendants entre nos systèmes de caméra, puis les sous-systèmes radar et LIDAR. Si l'un des sous-systèmes est incapable de détecter correctement un objet, l'autre pourra le faire. Vous pouvez alors offrir une expérience meilleure et plus sûre », explique Jack Weast, vice-président des normes relatives aux véhicules automatisés chez Mobileye, à The Verge.

De son côté, la startup Udelv teste des vans autonomes de livraison depuis quelques années aux États-Unis, et a notamment collaboré avec le géant Walmart. Si elle utilisait jusqu’alors des fourgonnettes réaménagées, elle va produire son propre véhicule dans le cadre du partenariat. The Transporter s’apparente grandement aux véhicules de la firme Nuro : entièrement électrique, il ne dispose pas de place pour d’éventuels passagers humains. Udelv dévoilera davantage d’informations à propos de son modèle plus tard.

De son côté, Mobileye se félicite de cette nouvelle étape : « Ce que cette annonce souligne vraiment, c'est la maturité commerciale et l'état de préparation de la solution de système de conduite autonome de Mobileye. Elle est prête à évoluer à grande échelle, à travers des dizaines de milliers de véhicules, dans plusieurs États, avec tous les partenaires de magasins de retail dans toutes les villes, sans géorepérage ni limitation d'aucune sorte », conclut Jack Weast.