Le géant technologique chinois vient de publier son rapport annuel pour l'année 2020. Comme le rapporte le Wall Street Journal, malgré les sanctions instaurées par l'ancien président des États-Unis Donald Trump, Huawei s'en sort très bien et réalise même un bénéfice net plus élevé qu'il y a un an. Huawei évite le pire, en grande partie grâce au marché chinois.

Huawei ne s'en sort pas si mal grâce au marché chinois

Le rapport dévoilé par la société chinoise montre effectivement que son chiffre d'affaires en Amérique du Nord et en Europe a considérablement diminué par rapport à l'année 2019. Cependant, les solides performances de Huawei en Chine lui ont permis de garder la tête hors de l'eau et même de battre des records. Comme le géant chinois ne publie pas de rapport trimestriel, ce grand état des lieux annuel est le seul moyen pour connaître réellement l'état de santé de Huawei. Le meilleur indicateur de ses performances réelles, pour mesurer l'impact des sanctions imposées par les États-Unis.

Dans le détail : le chiffre d'affaires de l'entreprise en 2020 est de 891,4 milliards de yuans (116 milliards d'euros). Une augmentation de 3,8% par rapport à l'année précédente. Le bénéfice net a augmenté de 3,2% pour atteindre 64,6 milliards de yuans (8,4 milliards d'euros). La statistique la plus parlante est celle-ci : 66% des ventes de Huawei ont été réalisées en Chine, contre 59 % l'année précédente. Et celle-ci : les revenus provenant de l'Amérique du Nord ont chuté de 24,5%.

Que va faire Joe Biden ?

L'activité de Huawei ben Chine a augmenté en raison du déploiement très rapide de la 5G. En septembre 2020, déjà 110 millions de forfaits 5G avaient été vendus par les opérateurs télécom du pays. Huawei a également contribué au déploiement de la 5G dans d'autres régions du monde : en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Les États-Unis n'ont évidemment pas fait le choix du fabricant chinois pour leurs infrastructures et le Canada non plus qui a préféré choisir Samsung.

Un dirigeant de la société chinoise a déclaré de manière anonyme que : "2020 fût une année vraiment difficile pour notre entreprise. Les restrictions à l'exportation imposées par les États-Unis ont eu un impact énorme pour Huawei, en particulier pour l'activité grand public". Au niveau mondial, cette branche de l'activité de Huawei a tout de même augmenté ses revenus de 3,3%. En revanche, les ventes de smartphones sont en baisse... En effet, même en Chine, Huawei n'a pas pu tenir la cadence.

Cette même source interne a déclaré que : "sur le long terme, nous pensons que tout cela pourrait nuire à notre réputation mais aussi à certains avantages concurrentiels que nous avions acquis. D'autant plus que Joe Biden ne semble pas prêt à assouplir les mesures voulues par Donald Trump". En effet, malgré l'appel lancé par Ren Zhengfei (CEO et fondateur de Huawei) en février dernier pour obtenir une entrevue avec le président américain, Joe Biden ne s'est pas encore prononcé sur ce dossier.