En décembre 2020, Uber faisait officiellement l'acquisition de Postmates pour 2,65 milliards de dollars. Un rachat important qui devait permettre à la société de renforcer sa position sur le secteur porteur des robots autonomes. Aujourd'hui, Uber transforme cette simple division en une société indépendante baptisée Serve Robotics. Un changement de stratégie total.

Serve Robotics prend son envol avec 60 employés

Cette toute nouvelle société a même levé des fonds pour son lancement. Serve Robotics, dont le nom est tiré du robot de livraison autonome qui a été développé et piloté par Postmates, a levé des fonds auprès de plusieurs entreprises et personnalités. Parmi ces dernières, nous retrouvons : Neo, Uber, Lee Jacobs ou encore Cyan Banister's Long Journey Ventures, Western Technology Investment, Scott Banister, Farhad Mohit et même les co-fondateurs de Postmates, Bastian Lehmann et Sean Plaice.

C'est Ali Kashani, l'ancien directeur de Postmates, qui prend la tête de cette nouvelle société. Parmi les cadres dirigeants de Serve Robotics, nous retrouvons : Dmitry Demeshchuk, un ingénieur de renom et MJ Chun qui prend la direction de la stratégie produit chez Serve Robotics. L'entreprise pourra compter sur une soixantaine d'employés pour démarrer son activité. La société a placé son siège social à San Francisco et possède également des bureaux à Los Angeles et Vancouver.

Ali Kashani, nouveau CEO de Serve Robotics, a déclaré que : "alors que les voitures autonomes suppriment le rôle du conducteur, les robots de livraison autonome suppriment le rôle de la voiture elle-même. Nous souhaitons rendre la livraison durable, écologique et accessibles à tous. Au cours des deux prochaines décennies, de nouveaux robots de mobilité entreront dans tous les aspects de notre vie. Pour commencer ils permettront de transporter de la nourriture".

Uber se déleste de ses différentes divisions

C'est en 2017 que Kashani a commencé à se poser la question de la livraison autonome. Il s'est interrogé sur une question en particulier : "pourquoi déplacer des burritos de quelques grammes avec des voitures de plusieurs tonnes ?". C'est en 2018 que le tout premier robot de Postmates est apparu. Son petit nom ? Serve...

À l'été 2019, une deuxième génération de Serve a débarqué, avec des capteurs LIDAR plus puissants. Avec la création de Serve Robotics, Uber veut se donner les moyens d'aller beaucoup plus loin. Serve Robotics va poursuivre ses activités de livraison à Los Angeles. La société prévoit d'intensifier son activité de recherche et de développement à San Francisco.

La création d'une société indépendante doit aussi permettre à Uber de souffler et de tout faire pour tendre vers la rentabilité. Il y a quelques mois, Uber s'est débarrassé de sa division de voitures autonomes en la vendant à Aurora. Secouée par différentes crises, la division ATG (Advanced Technologies Group) n’aura finalement été qu’un immense gouffre financier duquel la firme californienne a préféré se délester.