Dans un billet de blog publié ce lundi 1er mars, Facebook annonce le lancement de Facebook News en Allemagne au mois de mai prochain. Au total, une centaine d’éditeurs, nationaux et régionaux, ont intégré l’accord avec la firme de Mark Zuckerberg. Parmi eux, on compte des gros noms du secteur outre-Rhin comme Der Spiegel, Die Zeit ou encore Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Si on ignore le montant de l’accord, Facebook a récemment assuré qu’il investirait près d’1 milliard de dollars dans la presse lors des trois prochaines années, rappelle Reuters. Une annonce qui est intervenue après un conflit important avec les éditeurs australiens, durant lequel Facebook a temporairement décidé de couper l’accès aux médias du pays.

Lancé aux États-Unis et au Royaume-Uni, en juin 2020 et en janvier 2021 respectivement, Facebook News « propose un mélange de sujets d'actualité, conçus et personnalisés, afin d'offrir aux gens des nouvelles informatives, fiables et pertinentes. En plus des grands titres et des nouvelles du jour, les lecteurs reçoivent des nouvelles adaptées à leurs intérêts personnels en fonction des nouvelles que les utilisateurs lisent, partagent et suivent. Facebook News leur permet également de découvrir de nouveaux sujets et de nouvelles histoires qui correspondent à leurs intérêts », explique la plateforme dans son communiqué.

En Allemagne, il devrait s’appuyer sur le succès de la plateforme outre-Atlantique. « Nous avons constaté que plus de 95 % du trafic que Facebook News fournit aux éditeurs s'ajoute au trafic qu'ils reçoivent déjà de News Feed. En 2020, News Feed a envoyé dans le monde entier environ 180 milliards de clics aux éditeurs de news du monde entier enregistrés dans notre index. Nous estimons que ce trafic représente environ 9 milliards de dollars pour les éditeurs qui le reçoivent », déclare Facebook.

« Nous sommes ravis de nous associer étroitement à des plateformes comme Facebook pour explorer de nouvelles façons d'atteindre les lecteurs pour un journalisme de qualité. Nous voulons découvrir comment nous pouvons attirer de nouvelles personnes vers nos marques, surtout au vu du succès de nos modèles d'abonnement, mais aussi mieux retenir les abonnés existants en les atteignant sur de nouveaux canaux », a de son côté affirmé Stefan Ottlitz, directeur général de Der Spiegel. L’arrivée de l’onglet Facebook News en Allemagne laisse présager une nouvelle similaire en France dans les prochains mois, le réseau social étant actuellement en pleines négociations avec les éditeurs de presse de l’Hexagone.