Facebook News est la nouvelle section sur la plateforme de Facebook dédiée aux informations. Uniquement disponible aux États-Unis depuis le 10 juin 2020, cette fonctionnalité doit permettre d’accéder à des actualités nationales ou locales en fonction de son lieu d’habitation.

Facebook news : l’onglet dédié aux actualités

La fonctionnalité Facebook News est d’ores et déjà disponible sur tout le territoire américain. Les utilisateurs pourront profiter des médias locaux s’ils renseignent leur adresse postale, ou nationaux. Ce n’est pas la première fois que Facebook tente d’introduire une telle section sur sa plateforme. On se souvient qu’en 2018, le réseau social testait dans 400 villes “Today In”, un agrégateur d’actualités locales pour capter l’attention de ses utilisateurs.

Avant cela, Facebook a testé Instant Articles, un format directement hébergé sur la plateforme qui limitait la publicité, sur laquelle les éditeurs comptaient énormément. Depuis que l’algorithme évolue au profit des comptes et non des pages, beaucoup d’entre eux ont ainsi abandonné cette fonctionnalité et progressivement délaissé Facebook. C’est pour cette raison que le réseau social cherche la bonne formule pour permettre aux journaux de valoriser leurs articles.

Le réseau social cherche la bonne formule

Pour attirer les éditeurs, Facebook serait même prêt à mettre la main au portefeuille. Le réseau social serait prêt à payer un éditeur jusqu’à 3 millions de dollars afin que ce dernier signe un accord de trois ans avec la plateforme. Facebook leur promet de générer beaucoup de trafic.

Persiste toujours la question non négligeable du rôle de Facebook dans la diffusion des informations. Quel rôle jouera le réseau social dans la sélection des informations à diffuser ? Nous le verrons très bientôt. Nous savons toutefois que Facebook News travaille avec des journalistes pour programmer les actualités sur ce nouvel onglet. Les utilisateurs peuvent réagir et partager les articles, mais ils ne pourront pas les commenter.

Pour prétendre intégrer Facebook news, les médias devront proposer des articles qui parlent à un public large et respecter des normes d’intégrité. Facebook n’a pas encore détaille comment il décidera si un éditeur peut rejoindre ou non cette fonctionnalité mais il sera très attentif aux fake news. Les utilisateurs américains pourront aussi profiter de résumés d’articles si jamais ils ne souhaitent pas en lire l’intégralité. Des vidéos d’actualité sont également testées pour résumer les faits.