À 19h27 (heure locale) hier soir, en Floride à Cape Canaveral, SpaceX opérait le lancement de Crew-1. Comme l’explique TechCrunch, il s’agit du premier vol commercial de SpaceX et de la NASA.

Avec Crew-1 SpaceX entre officiellement dans la cour des grands

À bord de la navette spatiale se trouvent quatre astronautes, dont une femme : Shannon Walker, Michael Hopkins, Victor Glover, et un astronaute de la Jaxa (l’agence spatiale japonaise), le japonais Soichi Noguchi. Ce vol opéré par SpaceX est officiellement le premier à permettre une rotation d’équipage et nous fait entrer dans une nouvelle ère des vols spatiaux habités.

Les quatre astronautes ont quitté hier soir l’aire de lancement 39-A du Centre spatial Kennedy en Floride à destination de l’ISS. Quelques mois seulement après le premier vol habité opéré par SpaceX. Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken ont été les premiers à emprunter une navette Crew Dragon de SpaceX pour rejoindre l’ISS mais ce dernier vol a quelque chose de différent car il est le tout premier vol commercial officiel de l’histoire de SpaceX.

Comme prévu, les quatre astronautes sont en route vers la Station spatiale internationale pour rejoindre leurs collègues Sergey Ryzhikov et Sergey Kud-Sverchkov, et l’astronaute américaine Kate Rubins à bord de la station. L’aboutissement d’un long travail au sein des équipes de SpaceX. L’entreprise d’Elon Musk a dû franchir avec succès un certain nombre d’étapes. On se souvient notamment d’une mission inhabitée en direction de l’ISS, entièrement automatisée. Amarrage réussi en mars 2019.

Bientôt des vols avec des clients particuliers ?

La mission Crew-1 se déroule comme prévu jusqu’à présent : un décollage parfait depuis la Floride, et une récupération réussie du premier étage du booster utilisé pour propulser la fusée Falcon 9 qui a servi au lancement de la capsule Crew Dragon. Un voyage de 27 heures attend les quatre astronautes avant de rejoindre l’ISS. Ils devraient passer au moins six mois dans l’espace. Parmi les quatre astronautes ayant pris part à cette mission spatiale, seulement trois d’entre eux sont déjà allés dans l’espace. Pour Victor Glover, c’est la toute première fois.

Désormais, ce ne sont plus six mais sept astronautes qui habiteront l’ISS. L’objectif est de leur permettre d’accélérer leurs expériences. Il n’y avait pas eu de vol habité opéré par la NASA depuis la dernière rotation de 2011. Il marque le retour officiel des États-Unis dans l’ère des vols spatiaux habités. La première et loin d’être la dernière coopération entre SpaceX et la NASA qui comptent bien aller beaucoup plus loin en proposant de tels vols à des « clients particuliers ».