ByteDance vient de lancer son premier gadget dédié aux consommateurs : une lampe intelligente dotée d’un écran tactile et spécialement pensée pour les enfants, rapporte Bloomberg. Cette sortie s’inscrit dans une démarche précise de la part du géant chinois, qui souhaite s’investir davantage dans l’e-éducation.

À fond sur l’éducation

D’un montant de 100 dollars, l’appareil comprend également une caméra intégrée et un assistant vocal, il permet notamment d’accompagner les écoliers lorsqu’ils font leurs devoirs. Les parents peuvent ainsi surveiller leurs enfants via une application mobile qui se connecte à la caméra. La lampe est disponible depuis le mois de juillet, mais ByteDance vient seulement d’annoncer que c’était elle qui était à l’origine du produit. L’entreprise prévoit en outre de commercialiser davantage de gadgets éducatifs sous le nom de marque « Dali ».

Souhaitant offrir un meilleur système d’apprentissage aux plus jeunes grâce à la technologie, ByteDance veut aller encore plus loin en développant tout un écosystème, hardware et software, dédié à l’éducation. Cela concerne également les professeurs et les institutions. Le géant chinois possède déjà plusieurs services d’éducation digitale, comme Guagua Long (cours d’anglais et de chinois interactifs), GoGoKid (cours particuliers d’anglais effectués par des professeurs nord-américains) ou encore Qingbei (cours ressemblant à des leçons classiques données à plusieurs élèves), et va aller encore plus loin sur un marché en plein boom.

En effet, si ByteDance est connue comme une véritable machine à applications, ses mésaventures aux États-Unis semblent lui donner envie de se diversifier.

ByteDance pèse très lourd

Le réseau social TikTok (filiale de ByteDance), dont la version chinoise s’appelle Douyin, est en effet menacée d’interdiction outre-Atlantique, où elle possède pas moins de 100 millions d’utilisateurs. Les autorités du pays lui reprochent, entre autres, de communiquer les données de ses utilisateurs américains au gouvernement chinois.

Malgré ce désagrément, ByteDance continue sa conquête folle du monde. Évaluée à 140 milliards de dollars par la plateforme d’analyse commerciale CBInsights, l’entreprise a enregistré des recettes de 5,6 milliards de dollars au premier trimestre 2020. La lampe Dali, quant à elle, compte d’ores et déjà près de 3 000 commentaires d’utilisateurs sur la plateforme d’eCommerce JD.com.