Alors que Microsoft souhaiterait conclure le rachat de TikTok d’ici au 15 septembre prochain, Bill Gates, lui, a émis ses craintes à propos de cette acquisition... et l’ancien patron de l’entreprise américaine aurait plutôt raison puisque Microsoft se confronterait d’ores et déjà à des difficultés dans le processus de rachat de l’application chinoise. Microsoft a débuté les négociations avec ByteDance mais devrait également se confronter aux difficultés imposées par le président américain. Ce dernier a d’ailleurs une demande particulière qui pourrait bien mettre des bâtons dans les roues de Microsoft.

Microsoft pourrait avoir besoin d’une année supplémentaire pour prendre le contrôle total de TikTok

L’entreprise américaine a besoin d’une période de transition pour mettre un point final aux liens entre ByteDance et TikTok. Cependant, cela ne serait pas, pour l’heure, compatible avec la date maximale de l’acquisition, fixée au mois de septembre par le décret de Donald Trump. En réalité, la coupure entre le géant chinois et TikTok pourrait prendre au moins un an, voire plus. En effet, il est nécessaire pour Microsoft d’analyser et prendre la main sur le code de l’application chinoise, cela bien que ByteDance ait commencé à travailler sa séparation de TikTok.

Comme le précise Reuters, cette dernière a débuté au moment des examens effectués sur l’application par le gouvernement américain. ByteDance aurait d’ores et déjà séparé les caractéristiques de TikTok de celles de Douyin, son équivalent disponible uniquement en Chine. Seul le code du serveur resterait partagé avec les autres produits appartenant à ByteDance actuellement.

Ainsi, la seule solution pour Microsoft de proposer une application en état de fonctionnement dès son acquisition serait de continuer de se baser sur le code de ByteDance. Cela ne serait toutefois pas acceptable pour le Comité des investissements étrangers aux États-Unis. Ce comité pourrait exiger l’adoption de protections renforcées en attendant la séparation finale de l’application chinoise vis-à-vis de son ancien propriétaire chinois.

L’algorithme de TikTok pourrait être un problème supplémentaire

Le point fort de TikTok, c’est son algorithme, qui lui permet de faire des recommandations quotidiennes et pertinentes aux utilisateurs. S'il est totalement indépendant de celui de Douyin, il reste une source de problème pour Microsoft. La firme de Redmond ignore comment le transférer. Selon Jim DuBois, directeur informatique de l’entreprise, l’enjeu le plus important est « de séparer les données utilisateur, à la fois le contenu et les données sur les utilisateurs », précisant par ailleurs que l’acquisition devrait permettre un transfert des disques durs des données d’une société à l’autre.

Aujourd’hui, Microsoft a donc du pain sur la planche. Et la première tâche de l’entreprise devrait être de négocier la date exigée par Donald Trump puisque la conclusion d’accord d’ici un moins semble très difficile à obtenir.