Aujourd’hui, il existe déjà une multitude d’applications permettant de passer des appels audios, mais Facebook a tout de même décidé d’allonger encore un peu plus la liste avec l’arrivée de CatchUp. Toutefois, cette application expérimentale possède une fonctionnalité clé la différenciant de ses concurrentes puisqu’elle offre à ses utilisateurs la possibilité d’indiquer leur disponibilité pour recevoir des appels ou alors de se présenter comme étant « hors ligne ».

CatchUp souhaite faciliter l’organisation d’appels en groupe

C’est sur son blog que Facebook a annoncé l’arrivée de CatchUp, une application uniquement dédiée aux appels audios. De fait, avec cette app, vous ne pourrez pas envoyer de messages, ni effectuer d’appels vidéos. Un parti pris intéressant et à contre-courant de la tendance actuelle des visioconférences qui a été largement poussée par le confinement.

Avec CatchUp, il est possible de passer des appels de groupe comptant jusqu’à 8 participants. Elle présente également un certain atout par rapport aux autres applications du même genre : elle offre à ses utilisateurs la possibilité d’indiquer leur disponibilité pour répondre à un appel. Nikki Shah, Chef de produit chez Facebook, explique :

« En nous basant sur nos études, nous avons constaté que l’une des principales raisons pour lesquelles les gens n’appellent pas plus souvent leurs amis et leur famille est qu’ils ne savent pas quand ils sont disponibles pour parler ou qu’ils craignent de ne pas pouvoir les joindre au moment qui leur convient le mieux. CatchUp s’attaque à ce problème, et rend même les appels de groupe aussi faciles qu’un simple coup de fil. »

Si l’idée n’est pas révolutionnaire, elle peut tout de même s’avérer pratique pour ceux qui n’aiment pas être dérangés par des appels lorsqu’ils sont occupés à autre chose. Il est également à noter qu’il n’est pas nécessaire de posséder un compte Facebook pour utiliser cette application et que celle-ci se synchronise uniquement avec les numéros enregistrés dans le répertoire téléphonique de l’utilisateur.

Trois smartphone présentant différentes interfaces de l'application CatchUp.

Image : CatchUp

Facebook mise sur la communication

CatchUp est actuellement en phase de test pour une durée limitée aux États-Unis sur iOS et Android et a été développée par la NPE Team de Facebook. Cette équipe spéciale est chargée de concevoir des produits expérimentaux et de les soumettre à des tests sur une durée de temps établie et dans une zone géographique restreinte. La survie de CatchUp n’est donc pas assurée ; on imagine assez facilement que cela dépendra du succès qu’elle rencontrera auprès des utilisateurs américains.

Un succès qui risque d’être difficile à trouver en ces temps où les applications d’appels sont déjà extrêmement nombreuses et bien plus complètes dans les fonctionnalités proposées puisqu’en plus des appels audio, elles permettent également la plupart du temps les appels vidéo et les envois de messages. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs enregistré des records impressionnants en raison du confinement. C’est par exemple le cas de WhatsApp (service appartenant également à Facebook) qui a vu son trafic global augmenté de 40%.

Quoi qu’il en soit, le lancement de CatchUp confirme une nouvelle fois que Facebook mise énormément sur les plateformes de communication. Un constat que l’on avait déjà pu faire à l’arrivée de Messenger Rooms, ou encore lors du déploiement de Messenger Kids dans 74 nouveaux pays.