Pour espérer concurrencer Spotify et Apple Podcasts, Google devait absolument développer une fonctionnalité pour aider ses créateurs de contenus et leur fournir plus de données sur leurs auditeurs. La décision a été prise : Google va aider les podcasters à analyser leurs audiences grâce à l’outil Google Podcasts Manager.

Google décide d’accompagner les podcasters

Depuis quelques mois, Google a bien compris qu’il devait s’adapter à la nouvelle dictature du podcast. Le géant américain a même réalisé une refonte de son application Google Podcasts pour la rendre beaucoup plus attractive. Une interface retravaillée et plus intuitive pour tenter de concurrencer les plateformes qui dominent le marché, à savoir Spotify et Apple Podcasts.

Au-delà du design, les podcasters (créateurs de podcasts) ont besoin de connaître leurs audiences. S’il existe bien un portrait robot de l’auditeur de podcasts, il convient pour une marque de connaître précisément le comportement des personnes qui écoutent ses contenus. C’est pour cette raison que Google lance Google Podcasts Manager : une nouvelle fonctionnalité pour aider les podcasters à obtenir des données importantes sur leurs communautés.

Quelles données seront proposées par Google Podcasts Manager ?

Parmi ces dernières, nous retrouverons le moment où les auditeurs s’arrêtent dans l’émission, la durée d’écoute, le type d’appareil que les gens utilisent pour accéder à leur émission préférée (smartphone, tablette, ordinateur de bureau, enceinte connectée). Disponible sur iOS et Android, l’application de Google Podcasts est aussi accessible depuis un navigateur à cette adresse : podcasts.google.com. Un moyen certainement plus adapté pour consulter les données sur son audience.

Les données sur les audiences sont un avantage concurrentiel de taille pour les plateformes d’écoute. Spotify lançait par exemple en août 2019 Spotify for Podcasters : un tableau de bord pour permettre aux créateurs de podcasts d’avoir accès aux informations sur leur audience. Un moyen de donner plus de contrôle aux podcasters qui peuvent accéder à des données démographiques sur leur audience comme leur sexe, leur âge ou encore leur lieu d’écoute.


Google Podcasts Manager ne proposera pas à ses utilisateurs de données démographiques et certainement le point faible de cette solution. Apple ne fournit pas non plus de données démographiques. Un parti pris pour la protection de la vie privée des utilisateurs ? Peut-être. Attendons de voir comment évolue cette plateforme d’analyse.