Près d’un an après le lancement de Facebook Avatars en Australie, les pays européens ont, eux aussi, enfin droit à cette fonctionnalité qui est directement inspirée de Snapchat et de ses célèbres Bitmojis.

Facebook Avatars, un outil d’expression ludique

Facebook Avatars est une fonctionnalité permettant aux usagers du réseau social de créer une version virtuelle d’eux-mêmes dans un style de bande dessinée. Chaque détail de l’avatar est personnalisable : les cheveux, le nez, la bouche, les vêtements, les accessoires, la couleur de peau… Tout est prévu pour que les utilisateurs puissent créer un avatar qui leur ressemble.

Une fois leur création terminée, ils peuvent ensuite utiliser leur avatar tels des autocollants lors de discussions ayant lieu sur le réseau social, que celles-ci se déroulent sur Messenger en privé ou dans les commentaires d’une publication par exemple. Pour Facebook, les avatars sont considérés comme des outils d’expression qui visent à rendre les interactions sur le réseau social plus ludiques, plus amusantes et plus légères.

Lancés d’abord en Australie pour une importante phase de test durant l’été 2019, les Facebook Avatars font enfin leur arrivée sur le marché européen comme l’annoncent nos confrères de TechCrunch. Cette fonctionnalité devrait donc être très rapidement disponible pour les utilisateurs français au cours d’une prochaine mise à jour.

Une capture d'écran de l'interface de la fonctionnalité "Facebook Avatars" avec des autocollants.

Image : Facebook Avatars

De l’inspiration à la copie, il n’y a qu’un pas

Facebook Avatars vous dit peut-être quelque chose ? C’est normal. Cette fonctionnalité est directement inspirée des fameux Bitmojis qui ont en partie contribué au succès de Snapchat. Ce n’est plus un secret, les diverses plateformes sociales aiment « s’inspirer » entre elles et se piquer leurs fonctionnalités les plus intéressantes et les plus profitables.

D’ailleurs, le co-fondateur d’Instagram a récemment avoué avoir copié le format Stories de Snapchat. Toutefois, ce n’est pas la seule fonctionnalité qui a été copiée… À la fin d’année 2019, Instagram a mené un test au Brésil pour une fonctionnalité inspirée cette fois de TikTok. Le réseau social a également été pioché quelques idées chez Pinterest, ainsi que chez Google pour ses pages entreprises.

Notons tout de même que ce phénomène n’est pas seulement propre aux réseaux sociaux. Les autres entreprises du web, elles aussi, aiment s’inspirer de leurs concurrents. On pense notamment à YouTube Music qui est allé chercher des fonctionnalités chez Spotify, qui a lui-même choisi de mettre en avant ses podcasts en s’inspirant du design d’Apple. Vous l’aurez compris, les grandes firmes se piquent leurs bonnes idées entre elles sans scrupule et c’est finalement plutôt de bonne guerre.