2019 n’a pas vu beaucoup de nouveautés en matière de Cloud : les acteurs qui ont dominé le marché étaient déjà connus auparavant. Ainsi, Amazon, Google et Microsoft ont encore été en croissance tout au long de l’année qui vient de s’écouler et ont été les plus importants fournisseurs de Cloud. Alors que les géants déploient leur stratégie pour 2020, l’heure est donc au bilan.

L’heure est au bilan : qui a été le meilleur fournisseur Cloud en 2019 ?

Amazon Web Service, le plus grand fournisseur, reste indétrônable. Cependant, même si sa part sur le marché représente 32,6% selon Canalys en 2019, le fournisseur ne cesserait de se faire manger de l’espace, et est donc en légère baisse par rapport au même trimestre de l’année précédente (33% en 2018). Microsoft Azure, pour sa part, gagne en croissance passant de 14,5% à 16,9% en un an. C’est le fournisseur qui a eu la meilleure croissance, si on le compare à AWS et Google Cloud. Enfin, Google Cloud reste discret mais progresse à son rythme, passant de 5,6% à 6,9%.

les géants du cloud

Amazon est en baisse en 2019 malgré sa domination du marché, cela l’empêche d’être qualifié meilleur fournisseur de l’année. À choisir, le meilleur fournisseur Cloud 2019 pourrait donc être Microsoft.

Les prévisions pour 2020 ?

À eux trois, ces fournisseurs américains ont pris beaucoup d’avance sur leur concurrence. Il est certain qu’à côté d’eux, le français OVH, qui possède 1% du marché mondial et malgré ses 600 millions de revenus prévus en 2019, a encore du pain sur la planche.

Quant aux prévisions pour 2020, il est fort possible que Google continue de voler aux deux premiers des parts de marché, et qu’Amazon continue de garder la tête de celui-ci. Cependant, certaines remarques remontent à la surface. Elles indiquent notamment que ces trois géants sont plus chers que de plus petits hébergeurs, et ces derniers pourraient ainsi être privilégiés. Voilà qui devrait augmenter la part de marché de la catégorie “autres fournisseurs”, celle-ci était de 43,6% en 2019, elle pourrait ainsi empiéter sur les parts des trois géants du domaine.