C’est le youtubeur / ingénieur Daniel West, qui a élaboré cette trieuse universelle pour Lego. Elle fait appel à un réseau de neurones artificiel complexe, capable d’identifier, de classer puis de trier les briques mieux que vous ne le ferez jamais.

Une machine trieuse de Lego, fabriquée en Lego

Si vous êtes minutieux, que vous aimez ranger vous-mêmes vos briques Lego, cette machine ne vous plaira certainement pas. Pourtant, vous serez tristes d’apprendre qu’elle le fait beaucoup mieux et plus rapidement que vous. Cette trieuse de Lego travaille à un rythme effréné : 1 brique toutes les 2 secondes. Il aura tout de même fallu 2 années complètes au jeune homme pour concevoir et construire cette machine.

Évidemment, en véritable amateur de Lego, Daniel West ne pouvait pas construire sa machine autrement qu’avec des briques Lego. 10 000 pièces ont été nécessaires pour réussir cette prouesse. Grâce à l’intelligence artificielle et à un Raspberry Pi, la machine trieuse de Lego est capable de reconnaître les briques, de les analyser et de les faire basculer au sein de l’un des 18 rangements existants.

Un système motorisé transporte les briques Lego jusqu’à une petite caméra capable de les analyser. Un message est ensuite transmis au réseau de neurones qui compare chaque pièce à une base de données contenant des modèles 3D de chacune des briques Lego existantes à travers le monde.

Une fois que l’association est faite avec une pièce existante, l’intelligence artificielle associe un numéro à la brique, transmet les données à la machine trieuse et c’est à ce moment précis que la brique est envoyée vers l’un des 18 rangements existants. Une preuve de plus que tout est possible avec Lego. Les enfants peuvent s’amuser avec des constructions simples, mais les adultes aussi peuvent trouver de quoi s’occuper en créant des objets sophistiqués. Démonstration :

La technologie et le jeu : la clé du succès de Lego

Ce n’est pas la première fois que Lego allie construction et technologie. On se souvient de la gamme Powered Up, en 2018 : une collection qui misait sur le côté optionnel de l’aspect connecté, tout en permettant de donner vie à n’importe quel assemblage. Conduire une Batmobile Lego à partir de son smartphone, par exemple.

À l’époque, la marque précisait que : « avec Powered Up nous avons créé une plateforme connectée pour permettre de nouvelles expériences de jeux, qui fusionnent le numérique et le physique de manière naturelle. Cela devrait ravira et inspirer les constructeurs d’aujourd’hui et demain. Malgré cette évolution, notre force reste la même : la brique Lego« .

Amazon et Lego ont également lancé un programme commun pour familiariser les plus petits aux nouvelles technologies, grâce à Alexa. D’après l’équipe à l’origine du projet : « les enfants ne font pas la différence entre le jeu physique et numérique. Pour eux, c’est juste du jeu. Intégrer l’audio dans l’équation comme avec Lego Duplo Stories est une autre façon pour les enfants d’augmenter et d’étendre leur expérience de jeu ». C’est également un coup de pouce pour les parents qui sont souvent à la recherche de nouveaux jeux inspirants pour leurs enfants.