Epic Games a publié le jeudi 7 avril un communiqué annonçant la collaboration de l’entreprise avec le groupe LEGO. Les deux entreprises dévoilent un partenariat de longue durée afin de concevoir un métavers sécurisé et adapté aux enfants.

Une coalition qui coule de source

Pour le fondateur et PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, cette collaboration va de soi, « Le groupe LEGO a captivé l’imagination des enfants et des adultes à travers des jeux créatifs pendant près d’un siècle. Nous sommes impatients de construire ensemble un endroit dans le métavers qui sera à la fois amusant, divertissant et pensé pour les enfants et leur famille. »

Les deux entreprises bénéficient déjà d’un important bagage vidéoludique : Fortnite, d’Epic, est extrêmement populaire auprès des plus jeunes. Quant à LEGO, ils adaptent depuis des années leurs briques en jeux vidéo, le dernier en date, Lego Star Wars : The Skywalker Saga, est sorti le 5 avril dernier. Epic Games est aussi riche de son expérience pour la création d’outils et d’univers accessibles aux joueurs et développeurs de tous les horizons.

Faire de ce métavers un endroit sûr

Considéré comme un terme encore très nébuleux, un métavers peut représenter quelque chose de totalement différent en fonction du projet qui le porte. Pour certains, il s’agit d’un jeu vidéo où l’utilisateur peut participer à diverses activités comme The Sandbox. Pour d’autres, il est question d’un espace de rassemblement social réunissant différents acteurs comme Decentraland.

Bien qu’Epic Games et LEGO ne se soient pas exprimés sur la forme que le leur prendra, pour eux, la sécurité doit en être au cœur.

Niels B Christiansen, le PDG du groupe LEGO, est certain que les enfants peuvent développer de nombreuses compétences telles que la créativité, la communication et l’entraide au travers de communautés en ligne. « Les enfants apprécient autant jouer dans les univers numériques que dans le monde réel et passent de l’un à l’autre sans problèmes », explique-t-il dans le communiqué. Il ajoute, « Cependant, nous avons comme responsabilités de créer un endroit sûr, inspirant et bénéfique pour tous. De la même manière que nous avons protégé nos enfants dans le monde extérieur, nous allons le faire pour les environnements numériques. »

Pour y parvenir, les deux sociétés partenaires se sont mises d’accord sur trois principes qui permettront d’assurer un métavers amusant et sécurisé :

  • Garantir le droit des enfants à jouer en faisant de la sécurité et du bien-être une priorité,
  • Protéger la vie privée des enfants en donnant la priorité à leurs intérêts supérieurs,
  • Donner aux enfants et aux adultes les outils qui leur permettront d’avoir le contrôle sur leur expérience numérique.

Epic Games rappelle, également, avoir fait l’acquisition en 2020 de SuperAwesome, une entreprise spécialisée dans le développement d’outils pour la sécurité des jeunes utilisateurs sur la toile.

La proposition de LEGO et Epic peut prêter à sourire mais elle questionne sur l'exposition des enfants à des univers virtuels de plus en plus jeunes. Facebook avait fait l’objet de controverses à la sortie de son service Messengers Kids, qui comportait d’importantes failles de sécurité, et plus récemment Instagram Kids dont le développement a été mis en pause en septembre dernier. En mettant l’accent sur la sécurité, les deux partenaires espèrent ne pas tomber dans les mêmes polémiques.