Après plusieurs essais statiques réalisés avec brio, le Starhopper de SpaceX a passé un cap cette nuit. En effet, le vaisseau spatial imaginé par les équipes d’Elon Musk pour un jour, transporter des humains sur Mars, a réussi à décoller de 150 mètres du sol. Une petite prouesse qui donne beaucoup d’espoir aux équipes de SpaceX.

Starhopper : le projet le plus ambitieux d’Elon Musk

La vidéo est tout simplement impressionnante. On a l’impression d’apercevoir un château d’eau voler, c’est assez déconcertant. Le développement du Starhopper est le projet le plus ambitieux jamais imaginé par SpaceX. Plusieurs tests statiques avaient déjà eu lieu auparavant pour s’assurer du bon fonctionnement des moteurs avant que le vaisseau spatial ne prenne son envol pour la première fois.

Cette fois-ci ça y est, le Starhopper a réalisé un vol statique à 150 mètres du sol : 

Elon Musk prévoit d’emmener des humains dans l’espace et notamment sur la planète Mars. L’entrepreneur se donne les moyens d’arriver à ses fins. C’est justement grâce au Starhopper que SpaceX pourrait réaliser cet exploit. Ce gigantesque vaisseau spatial a été conçu pour transporter jusqu’à 100 tonnes sur la surface de la Lune, de Mars ou d’une autre planète, qui sait. L’engin pourrait également emmener à son bord une centaine de passagers sur des vols interplanétaires de longue durée.

Un vaisseau spatial pas comme les autres

Starhopper est un véritable ovni dans l’industrie des vaisseaux spatiaux. En effet, l’engin est fabriqué dans un acier spécial, inoxydable, brillant et d’une très haute qualité. Les matériaux composites avec lesquels il a été fabriqué sont très intéressants car ils associent résistance physique et légèreté. Le poids d’un vaisseau est une caractéristique primordiale pour économiser le précieux carburant nécessaire aux déplacements dans l’espace.

SpaceX a déjà l’esprit à la prochaine étape : un vol de 20 kilomètres doit avoir lieu dans les semaines à venir. Parmi les nombreuses qualités de l’entreprise, la patience n’a clairement pas sa place. L’agence spatiale a des ambitions hors normes et c’est également pour cette raison qu’un deuxième prototype de Starhopper est en cours de fabrication en Floride.