Huawei : 23 % de hausse du chiffre d’affaires au premier semestre, en dépit des pressions américaines
Technologie

Huawei : 23 % de hausse du chiffre d’affaires au premier semestre, en dépit des pressions américaines

Malgré le conflit juridique qui oppose l'administration Trump à Huawei, le constructeur chinois affiche des chiffres témoignant de la santé économique de l'entreprise.

401,3 milliards de yuans soit 52,3 milliards d’euros. C’est le chiffre d’affaires du géant chinois annoncé par le président de Huawei Liang Hua lors d’une conférence de presse. Il est en hausse de 23,2 % au premier semestre 2019.

Depuis plus d’un an, Huawei est pourtant la cible de l’administration dirigée par Donald Trump, qui soupçonne le groupe d’espionnage au profit de Pékin. Si le feuilleton judiciaire entre les États-Unis et Huawei a connu plusieurs rebondissements, le dernier épisode a souligné une volonté forte de la part des américains d’affaiblir le constructeur chinois.

Le 15 mai 2019, Donald Trump a signé un décret qui interdit aux réseaux de télécoms du pays de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risques. Huawei étant la cible première de ce décret. Peu de temps après et en répercussion du décret, Google a suspendu ses relations commerciales avec Huawei car son système d’exploitation équipe les smartphones de la marque chinoise. Depuis, Washington est revenu sur cette interdiction et accorde une exception jusqu’au 19 août de cette année.

Les tensions entre les États-Unis et le constructeur chinois ne semblent pourtant pas perturber l’engouement des utilisateurs pour les technologies développées par Huawei.

Détrôner Samsung

Pour 2019, Huawei avait affiché sa volonté de détrôner le sud-coréen Samsung pour occuper le premier rang mondial des télécoms. Au premier semestre de l’année, 118 millions de smartphones Huawei ont été vendus, soit une progression de 24 % en un an. Le chiffre est en recul par rapport à 2018 où la progression était de 30 %.

Selon un classement publié par le cabinet IDC, le constructeur chinois resterait en deuxième position, derrière Samsung mais devant le géant américain Apple.

Sur le marché chinois, les ventes des smartphones Huawei ne se sont jamais aussi bien portées puisqu’elles ont augmenté de 31 % au second trimestre 2019 par rapport au même trimestre l’année dernière. De son côté, Apple voit ses ventes baisser de 14 % sur le marché chinois. Le géant à la pomme recule progressivement sur un marché qui lui était pourtant prometteur.

Send this to a friend