LF, Author at Siècle Digital

LF

Et si les réseaux sociaux rendaient les adolescents dépressifs, bien plus que les jeux vidéo ? C’est la question que l’on peut se poser depuis la sortie d’une nouvelle étude réalisée par des chercheurs du Centre hospitalier universitaire (CHU) pédiatrique Sainte-Justine, affilié à l’Université de Montréal. Publiée le 15 juillet dans le journal Jama Pediatrics, elle montre que l’utilisation des médias sociaux et de la télévision pourrait accroître les symptômes de dépression chez les adolescents. Les symptômes identifiés étant : un sentiment d’inutilité, des pensées morbides récurrentes et un état dépressif. Sur une année donnée, l’étude montre que lorsque les adolescents augmentent leur utilisation des médias sociaux et regardent davantage la télévision, leurs symptômes de dépression accroissent également. A contrario, la consommation de jeux vidéo, le temps passé devant l’ordinateur, ainsi que d’autres modes de navigation sur Internet qui ont été suivis dans le cadre de l’étude, ne sont pas ressortis comme…

Jusqu’où ira la pollution de nos littoraux et océans ? C’est la question que l’on peut se poser après la découverte inquiétante de plusieurs chercheurs du Mare (Centre des sciences environnementales et marines) basé à Lisbonne. Selon les propos du biologiste Ignacio Gestoso Garcia, recueillis par CNN, le plasticroûte, cette couche de plastique incrustée dans la roche autour des côtes, aurait été découvert pour la première fois en 2016. « À ce moment-là, nous étions déjà assez surpris et préoccupés par le phénomène » a-t-il révélé. Afin de poursuivre l’étude du plasticroûte, les scientifiques sont retournés entre 2017 et 2019 sur le site. Ils ont ainsi constaté que la présence des micros morceaux de plastique s’intensifiait. Cette prolifération a amené les biologistes à organiser une surveillance rigoureuse du phénomène. D’après les chiffres révélés par l’étude, la croûte de plastique couvre aujourd’hui 9,46 % de la surface rocheuse qui entoure l’île de Madère.…

Grâce au rachat de la start-up Vidpresso, Facebook pourrait proposer de nouveaux outils permettant aux internautes de participer à la diffusion de vidéos interactives en direct. Facebook continue sa stratégie d’acquisition dans le domaine de la vidéo. Fondée en 2012, la start-up Vidpresso s’est donnée pour mission de rendre les vidéos interactives. Elle a notamment mis au point une technologie de commentaires en direct pour les vidéos. Favoriser l’activité des internautes et la création de contenus Cette acquisition intervient alors que Facebook souhaite rendre les utilisateurs plus actifs lors des diffusions de vidéos sur le réseau social. Les outils de Vidpresso permettent notamment de transformer le visionnage, une expérience exercée passivement, en une expérience communautaire. Les commentaires réalisés en direct pendant les vidéos pourrait également inciter les créateurs de contenus à améliorer la qualité de leur production. Objectif pour Facebook : concurrencer Twitch et Youtube, des pointures dans le domaine…

On en parlait depuis un moment… le paiement des transports grâce au smartphone sera bientôt disponible. Première étape pour IDF Mobilités : le lancement d’une phase de test dès le mois de septembre. 3 millions de voyageurs ciblés Selon la Revue du Digital, dès cet automne, un service sera lancé par la RATP, SNCF Transilien et Optile (l’Organisation Professionnelle des Transports d’Ile-de-France) afin de permettre à un panel d’utilisateurs de se servir de son smartphone pour payer ses tickets de transports. Ils pourront ainsi acheter des carnets de tickets et des forfaits Navigo au mois ou à la semaine. À terme, l’opération pourrait séduire plus de 3 millions de voyageurs en Île-de-France. Mais avant d’atteindre ce chiffre, c’est un panel de clients qui sera concerné et qui peut s’inscrire sur le site via ce lien. Le passe #Navigo devient smart ! L'expérimentation pour l’achat, le stockage et la validation des…

550 millions de dollars : c’est le montant de l’investissement de l’entreprise californienne Google dans le site chinois JD.com. Cette plateforme, numéro deux en matière d’e-commerce derrière Alibaba, est aujourd’hui valorisée à plus de 60 milliards de dollars. Selon Reuters, Google recevra 27, 1 millions d’actions JD.com dans le cadre d’une augmentation de capital réservée, ce qui lui donnera une participation d’un peu moins de 1% dans le groupe chinois. Cette alliance permettra à Google de proposer dans sa boutique en ligne des promotions sur les produits du site JD.com. Pour le géant américain, cet investissement est bel et bien le synonyme d’un « partenariat stratégique. » Google et l’influence asiatique Pour JD.com, cet investissement est l’opportunité d’étendre sa clientèle au-delà du marché asiatique et plus spécifiquement vers les continents américains et européens. Quant à Google, ce nouveau pas vers le marché porteur asiatique lui permet de renforcer son influence en Chine, là où la classe moyenne…