Twitter a annoncé aujourd’hui qu’il travaille sur une nouvelle fonctionnalité qui permettra à ses adeptes de cacher partiellement les réponses à leurs tweets. En gros, vous aurez bientôt la possibilité de faire en sorte que des commentaires n’apparaissent pas spontanément. Dans ce cas-là, les autres utilisateurs devront alors cliquer dans un espace sous votre tweet pour voir les réponses.

Une idée visant à promouvoir les discussions constructives

Michelle Yasmeen Haq, chef de produit senior chez Twitter, a expliqué que les gens qui entamaient des conversations intéressantes étaient très importants pour le réseau social. Par conséquent, elle explique que ce changement vise à leur donner « un certain contrôle » afin qu’ils puissent entretenir des discussions saines. Si les utilisateurs camouflent abusivement les réponses à leurs tweets, les autres adeptes pourront les remarquer via un coup d’oeil sérieux sur ce dernier. Par conséquent, il n’y a pas à craindre que cette fonctionnalité soit utilisée abusivement pour censurer quelqu’un ne partageant pas ses idées, remarque très justement The Verge.

Dans la même catégorie

Un outil pour atténuer les critiques gratuites

La nouvelle fonctionnalité de Twitter est aussi un plus dans le sens ou en cas de critique violente et injustifiée, il sera possible d’en atténuer les effets en la masquant. Par ailleurs, elle pourra aussi servir de signal à vos abonnés sur le fait qu’il est inutile de donner de l’écho à une personne haineuse vous offensant. Pour se servir de l’outil, il faudra cliquer sur l’icône « partager » du tweet ciblé et choisir « cacher Tweet ». Par ailleurs, il sera possible d’afficher tous les tweets que vous avez cachés si jamais vous souhaitez redonner la parole à quelqu’un.

Des changements qui s’inscrivent dans une refonte de l’expression sur Twitter

Le changement sur lequel travaille Twitter n’est qu’une suite logique d’une politique qu’il poursuit depuis quelque temps. Depuis le scandale des fake news ayant influencé les élections américaines, le réseau social essaye de limiter les risques de propagation de contenus toxiques sur sa plateforme, qui sont encore très présents. Ceci malgré qu’il ait supprimé plus de 70 millions de faux comptes l’année dernière. Dans cette optique, il avait déjà renforcé la sévérité envers les tweets signalés en octobre dernier.