Insights Réseaux Sociaux

Twitter a suspendu plus de 70 millions de comptes entre mai et juin

Soit plus d'1 million de profils par jour

Twitter est en lutte permanente contre les bots et faux comptes. Soit ils sont utilisés pour faire du spam, soit pour déployer des fake news. Dans tous les cas, leur maîtrise représente un enjeu de taille pour protéger les utilisateurs du réseau social.

Cela fait longtemps que Twitter a lancé une guerre contre les mauvaises utilisations de sa plateforme. Dans un premier temps, la société s’est concentrée sur les discours haineux, racistes, homophobes, etc. En août 2016, on apprenait que le réseau social avait déjà suspendu plus de 350 000 comptes liés au terrorisme.

Aujourd’hui, l’oiseau bleu s’attaque à une forme plus soft, mais tout aussi pénalisante de son utilisation : les faux comptes. Ils sont mis à contribution pour servir des objectifs très divers, même si très souvent, c’est pour partager des fausses informations. D’après un article publié par le Washington Post, Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes entre mai et juin. Cette tendance se poursuit également depuis le début du mois de juillet. Le réseau social a confirmé ces chiffres, sans donner de plus amples informations.

Les conséquences inévitables pour Twitter lors de la publication de ses chiffres au prochain trimestre, c’est une baisse de ses utilisateurs actifs. Difficile d’anticiper à quelle hauteur portera cette diminution, mais récemment, le réseau social annonçait qu’elle estimait que moins de 5% de ses utilisateurs actifs étaient des fake ou du spam, et moins de 8,5% utilisaient des outils automatiques (Buffer, Sociallymap [eux sont approuvés par Twitter et nous les utilisons au quotidien]) permettant de les qualifier de robots. On peut également nuancer l’impact négatif d’une baisse des utilisateurs actifs par la montée du rendement publicitaire par utilisateur. Les actionnaires font souvent attention à combien un utilisateur rapporte par jour à un réseau social.

Quoi qu’il en soit, ce travail acharné de Twitter pour protéger ses utilisateurs est remarquable et ne devrait pas, à mon avis, avoir de conséquences négatives. En avril, le réseau social présentait des chiffres plus qu’encourageants pour les années qui viennent. Le virage pris pour la vidéo et la publicité sur Twitter lui avait permis d’annoncer +21% de chiffre d’affaires comparé au même trimestre de l’année précédente. Avec la Coupe du Monde en cours, il est certain que de bons chiffres sur les dépenses publicitaires devraient être au rendez-vous !

Send this to a friend