Il s’agit de l’ultime point de contact que le groupe Facebook met à jour dans sa lutte à mort avec Snapchat. Le réseau social de Mark Zuckerberg vient de déployer les Facebook Stories.

D’abord Instagram, puis Messenger … il ne manquait plus que Facebook. Les vidéos verticales éphémères vont bientôt envahir l’univers social du groupe tout entier. En test depuis la fin du mois de janvier, les Facebook Stories on d’abord été détectées en Irlande. Utilisateurs iOS et Android ont alors découvert cette nouvelle fonctionnalité se rapprochant du concept originel de Snapchat.

Il était temps que ce format prenne son dernier envol. Les utilisateurs de l’application Facebook à travers le monde sont en train de voir apparaitre ces stories sur leur smartphone. Il ne semble pas y avoir de logique dans ce déploiement, ni de mise à jour effectuer. Alors attendez-vous à voir apparaitre des petites vignettes dans votre application d’ici peu.

Nous arrivons dans un écosystème de réseaux sociaux où les contenus éphémères sont légions. Dans une approche moins ‘user centric’ mais plus ‘chiffre d’affaires centric’ les marques vont pouvoir se positionner encore plus dans notre quotidien. Elles ont d’abord créé des contenus pour les Stories sur Snapchat dans un format vertical avec un design adapté à cet usage. Depuis peu, elles ont pu lisser leur couts pour arriver dans les Stories d’Instagram. Avec le lancement de Messenger Day et des Facebook Stories en ce moment, de nouvelles cibles vont pouvoir être touchées par les annonceurs.

Après … il faut se mettre d’accord. La fonctionnalité de stories a sa paternité chez Snapchat, c’est indéniable. Mais comme la photo de profil ou le support des vidéos, cet format éphémère devient une base à avoir sur son réseau social. Bientôt sur LinkedIn ?