C'est fait : Swile a officiellement racheté Bimpli, la filiale du groupe BPCE (Banque populaire, Caisse d’épargne). Les deux entreprises ont obtenu l'approbation des autorités pour réaliser ce rapprochement annoncé au cours de l'été 2022.

Swile s'offre Bimpli

Ensemble, Swile et Bimpli deviennent un nouveau poids-lourd français des titres-restaurants. En contrepartie de cette fusion, le groupe BPCE prend 22 % chez Swile et devient par conséquent le premier actionnaire du nouvel ensemble. Loïc Soubeyrand n'est pas peu fier de cette opération. Il a déclaré que « nous avons le vent en poupe avec la dématérialisation. En 2018, 95 % des titres-restaurants étaient encore en papier. Aujourd'hui, on arrive à 40 %. Nous avons catalysé cette dématérialisation ».

Avec BPCE, la licorne française partage une volonté de créer un leader mondial. Avec la banque, il est évident que Swile se dote des moyens nécessaires pour atteindre cet objectif. La fintech apportera cette expertise de la gestion d'hyper-croissance. De son côté, Bimpli et BPCE vont apporter leur ADN historique et le réseau des agences bancaires en France (8 000 agences et 30 millions de clients) qui vont permettre à Swile de déployer sa solution. L'objectif du nouveau groupe est clair : continuer à dématérialiser le marché français et international.

Côté BPCE, Yves Tyrode, directeur général Digital & Payments du groupe bancaire précise que « nous allons être un acteur puissant, entre la dynamique de croissance de Swile et nos compétences dans le digital, la data, les moyens de paiements ». La banque semble aussi être intéressée par les récents rachats de Swile : Sweevana (solution pour CSE), Briq (engagements salariés) et Okarito (gestion des déplacements).

Au-delà de sa célèbre carte, la fintech veut désormais créer une app globale en centralisant tous les outils nécessaires aux travailleurs et s'attaquer à la simplification de l'expérience employé (bulletins de salaires, pose des congés, gestion des avantages salariés, notes de frais, événements internes, etc.). Cette alliance fait sens. En effet, les profils des clients de Swile et de Bimpli sont complémentaires : TPE/PME pour Swile, grands comptes et secteur public pour Bimpli.

À elles deux, les entités travaillent pour 5 millions d'utilisateurs dans 75 000 entreprises. Pour prouver que cette stratégie était la bonne, Swile doit désormais atteindre la rentabilité en 2023 et réduire ses pertes qui avaient doublé entre 2020 et 2021.