Les banques centrales réfléchissent presque toutes à émettre leur propre monnaie numérique. Le Brésil a récemment déclaré qu'il avait l'intention de lancer sa monnaie numérique en 2024.

Le Brésil annonce une MNBC pour 2024

Roberto Campos Neto, le président de la Banque centrale du Brésil, s'est récemment exprimé au sujet de la future monnaie numérique de banque centrale (MNBC) du Brésil. Il a précisé que celle-ci devrait être déployée d'ici 2024, à l'issue d'un programme pilote qui doit se terminer dans le courant de l'année 2023. Selon lui, la monnaie numérique a des effets positifs sur les banques et sur l'économie du Brésil en général.

Pour mener à bien leur projet et mettre toutes les chances de leur côté, les autorités brésiliennes ont lancé en mars 2022 une grande consultation sur le sujet. Autour de la table, il y avait les grandes banques du pays, des sociétés de paiement internationales mais aussi quelques entreprises spécialisées dans l'industrie des cryptomonnaies. Notamment Mercado Bitcoin, la plus grosse plateforme crypto du Brésil, ou encore Visa et Microsoft.

C'est le Laboratoire d’Innovation Financière et Technologique (LIFT) qui est aux manettes pour piloter le projet de la Banque Centrale du Brésil. En 2023, la deuxième phase du programme pilote sera réservée aux institutions financières dans un premier temps. Roberto Campos Neto précise que la future MNBC brésilienne sera mise en circulation au sein du Système de Transfert de Réserve (STR). Un système de transfert d’argent « simplifié et sécurisé pour les grandes institutions financières du pays enregistrées auprès la Banque centrale du Brésil ».

À l'instar du bitcoin, la monnaie numérique brésilienne aura une « émission limitée en nombre ». Roberto Campos Neto est convaincu que l’utilisation des MNBC et des cryptomonnaies sera une évidence dans les années qui viennent. Il précise que « la numérisation de l’économie est un mouvement naturel et irréversible alors que le monde évolue vers l’intégration de nouvelles technologies dans la société telles que l’Internet des objets et la 5G ».

Le Brésil est donc en bonne position pour émettre sa monnaie numérique en 2024. Avant l'Union européenne qui promet un euro numérique pour 2027. Selon Christine Lagarde, la présidente de la Banque Centrale européenne, « la création des MNBC devrait permettre aux banques centrales de continuer à jouer un rôle capital dans la décentralisation et la tokenisation financière ». Si les banques centrales ne sont pas de la partie et pas impliquées dans le développement et l’évolution des paiements numériques, elles risquent de perdre le rôle d’ancrage qu’elles endossent depuis plusieurs décennies.