Alors que l’abonnement avec publicité débarque ce mois-ci sur la plateforme de streaming, des sources internes ont déclaré que Netflix n’a pas encore finalisé les accords de licence avec toutes les sociétés. Parmi ces dernières figurent : Walt Disney, NBCUniversal, Sony Pictures Television, Warner Bros., Discovery, et Lions Gate Entertainment.

Netflix toujours en négociation avec les grands studios

L’année 2022 a été tumultueuse pour la plateforme de streaming, qui a vu son nombre d'abonnés chuter lors des deux premiers trimestres de l’année, puis redécoller au troisième trimestre. La société californienne a su inverser la tendance en faisant des choix radicaux afin de remonter la pente : inclure de la publicité dans un nouvel abonnement.

La nouvelle offre de streaming est accessible ce jeudi 3 novembre, en France, à partir de 17 heures. Nouveaux et anciens abonnés peuvent dorénavant choisir cet abonnement à 5,99 euros par mois pour faire baisser leur facture. Malgré la sortie de l’offre « Essentiel avec pub », Netflix est toujours en discussion avec les grands studios pour des accords de licence.

Dans le détail, il est question de savoir si Netflix a le droit d’insérer des publicités ou d’inclure du contenu financé par la publicité sur des émissions originales qui sont fabriquées pour le géant du streaming ou sur des retransmissions qui viennent enrichir sa bibliothèque. Par exemple, Disney ne fait pas de production originale pour la plateforme, mais elle fournit des rediffusions de séries populaires comme Grey’s Anatomy.

La plateforme mise gros pour son nouvel abonnement

Pour rappel, en juillet dernier, c’est Microsoft qui a été désigné par Netflix pour gérer les publicités du nouvel abonnement. Deux facteurs ont motivé ce choix : la firme de Redmond ne possède aucun service vidéo qui est en concurrence avec la plateforme et la renommée de Microsoft en matière de sécurité a rassuré l’équipe de la société californienne.

Pour compléter son équipe publicitaire - dirigée par Jérémi Gorman, président de la publicité mondiale de Netflix - la plateforme recrute des dirigeants d’Amazon, YouTube et TikTok, ainsi que d’autres concurrents de Snap. Dernièrement, la société a annoncé l’arrivée de Julia DeTraglia, qui était auparavant responsable de la stratégie et de la recherche pour Amazon Sports, pour occuper le poste de vice-présidente de la stratégie de mesure des publicités.

Ces choix ne sont pas anodins puisque, selon des sources internes, l’impact sur les négociations concernant la publicité s’avère être bénéfique. Des personnes proches du dossier ont cité quelques marques qui pourraient être intéressées pour diffuser des annonces : LVMH, l’Oréal, ou encore Nyx.