Aux États-Unis, la chaîne de restauration rapide Chipotle a annoncé que le robot Chippy, qui prépare des chips tortillas, allait être déployé dans l’un de ses restaurants. Une nouvelle qui démontre l’attrait de ce secteur pour les solutions robotisées.

Chippy va débuter dans un restaurant pour commencer

Conçu par la société Miso Robotics, également à l’origine du robot préparateur de hamburgers Flippy, Chippy est capable de faire et d’assaisonner les chips tortillas avec du sel et du citron vert, et a d’ores et déjà été testé avec succès dans le centre d'innovation du siège social de Chipotle à Irvine, en Californie. Pour rappel, la chaîne se spécialise dans la cuisine tex-mex.

Chippy va désormais cuisiner les chips dans le restaurant de l’entreprise situé à Fountain Valley en Californie. À l’heure actuelle, ce sont les employés des différents établissements qui s’adonnent à cette tâche chronophage. Le déploiement de Chippy devrait ainsi leur permettre de gagner du temps. Pour commencer, le robot sera testé et Chipotle va, comme pour le reste de ses nouvelles technologies et de ses nouveaux menus, s’appuyer sur un processus d’entrée par étape pour son déploiement potentiel à l’échelle nationale, rapporte CNBC.

Le robot Chippy.

Chippy a été testé dans son centre d'innovation de Chipotle et va maintenant faire des essais dans des conditions réelles. Photographie : Miso Robotics

Chipotle teste d’autres technologies

En plus de l’arrivée de Chippy, la firme américaine va piloter un nouveau système de gestion de cuisine qui utilise l'apprentissage automatique pour prédire la demande de ses ingrédients. Son objectif est d'améliorer la fraîcheur de ses produits et de minimiser le gaspillage alimentaire grâce à un système conçu par PreciTaste et testé dans huit restaurants d'Orange County.

À Cleveland, soixante-treize des établissements Chipotle essaient une technologie de géolocalisation pour améliorer son application mobile. Le programme a pour but d'aider les clients et les livreurs à savoir quand les commandes sont prêtes, s'ils se trouvent au mauvais endroit et à scanner les codes QR de fidélité. Cette technologie est d’ores et déjà utilisée par des détaillants comme Harris Teeter, Albertsons et Vineyard Vines.

Le monde de la restauration s’intéresse de plus en plus aux solutions robotisées

Chipotle n’est pas la seule chaîne de restauration rapide à s’intéresser à de telles technologies. En effet, Starbucks a récemment dévoilé de nouveaux systèmes permettant de préparer plus efficacement les boissons froides au café, ainsi que le café goutte à goutte. De son côté, McDonald’s mise sur l’intelligence artificielle pour personnaliser l'ensemble de l'expérience client, en suggérant par exemple des produits en fonction de la météo, du trafic lorsque le client est au drive, ou encore des produits déjà sélectionnés.

Par ailleurs, les entreprises spécialisées en robotique commercialisent de plus en plus de machines capables de réaliser des tâches habituellement réservées aux humains dans le secteur de la restauration. Par exemple, Bear Robotics a présenté un robot serveur, tandis que la société QBIT Robotics a mis au point un robot capable de servir une bière en 40 secondes et de préparer un cocktail en une minute. Il est même utilisé dans un bar de Tokyo.

Si cette tendance a de quoi faire craindre le pire, notamment un besoin moins important en main-d’œuvre humaine, elle peut également être vue d’un point de vue positif, alors que le secteur du retail américain souffre d’un important manque de personnel. En outre, les robots permettent dans de nombreux cas de réaliser des tâches très répétitives et d’ainsi libérer du temps pour que les employés se concentrent sur d’autres missions.