C'est officiel : les premiers trains de passagers à hydrogène au monde sont sur les rails. L'avenir des voyages respectueux de l'environnement pourrait bien en marche avec le Coradia iLint, et c'est l'Allemagne qui mène la danse avec 14 trains de passagers à hydrogène.

Une petite révolution dans le domaine du ferroviaire

Dans un récent communiqué de presse, Alstom a livré quelques détails sur la mise en circulation de ses premiers trains de passagers à hydrogène. Ils circulent depuis le 24 août 2022 sur la ligne de Bremervörde, en Basse-Saxe. Un accord de 93 millions d'euros conclu par la filiale publique Landesnahverkehrsgesellschaft Niedersachsen, propriétaire des rails, et Alstom, le constructeur des trains Coradia iLint.

La société des chemins de fer et des transports Elbe-Weser, qui exploitera les trains, et la société de gaz et d'ingénierie Linde, font également partie du projet. Ces trains ont été présentés pour la première fois au salon InnoTrans 2016 à Berlin. La mise en circulation de ce train représente une véritable alternative au diesel et positionne le constructeur européen comme un véritable leader de l'hydrogène dans le domaine du ferroviaire. Le Coradia iLint circulait déjà en Allemagne depuis 2018, pour effectuer des services commerciaux.

Le Coradia iLint, un train conçu en Allemagne et en France

Comme le rappelle Alstom, « le Coradia iLint illustre parfaitement notre engagement à concevoir et à fournir des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement ». Ces trains de passagers à hydrogène, dont cinq ont fait leurs débuts mercredi 24 aout 2022, remplaceront progressivement les 15 trains diesel qui circulent actuellement sur la ligne. Ces trains nouvelle génération ne produisent pas d'émissions et sont peu bruyants. Il n'y a que de la vapeur et de l'eau condensée qui s'échappent de ces trains.

Ils peuvent rouler à une vitesse maximale de 140 km/h, bien que les vitesses habituelles sur la ligne soient bien inférieures, entre 80 et 120 km/h. « La mobilité respectueuse de l'environnement est l'un des objectifs les plus importants pour assurer un avenir durable » selon Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom. Le Coradia iLint a été conçu par les équipes d'Alstom à Salzgitter et à Tarbes. Ce projet bénéficie du soutien du ministère allemand de l'Économie et des Transports.