Apple vient de mettre à jour sa politique concernant les abonnements payants aux applications présentes dans l’App Store. Désormais, si un développeur décide d’augmenter le prix de sa souscription, alors il pourra le faire de manière automatique sans prévenir l’utilisateur.

Les développeurs doivent respecter certaines conditions

Jusqu’alors, lorsque le montant de l’abonnement à une application augmente, l’utilisateur doit explicitement accepter ce changement au sein de l’application. « L'abonnement n'est pas renouvelé lors de la prochaine période de facturation pour les abonnés qui n'ont pas opté pour le nouveau prix. Cela a entraîné l'interruption involontaire de certains services pour les utilisateurs, qui doivent prendre des mesures pour se réabonner dans l'application, à partir de Réglages sur iPhone et iPad, ou dans l'App Store sur Mac », écrit Apple dans un billet de blog.

Dans la même catégorie

Avec sa nouvelle politique, la hausse du coût pourra être effectuée sans passer par l’étape de la validation du côté utilisateur ; la marque à la pomme prévoit tout de même de prévenir les personnes concernées à l’avance, à travers des e-mails, notifications push et un message au sein même de l’application. Il n’est toutefois pas exclu que certaines personnes passent à côté de cette information et finissent par payer davantage sans le savoir.

De leur côté, les développeurs doivent respecter des conditions pour pouvoir mettre cette pratique en place : « Les conditions spécifiques de cette fonctionnalité sont que l'augmentation de prix ne se produise pas plus d'une fois par an, qu'elle ne dépasse pas 5 dollars et 50 % du prix de l'abonnement, ou 50 dollars et 50 % pour un abonnement annuel, et qu'elle soit autorisée par la législation locale », précise la firme de Cupertino.

Une manière de toucher davantage d’argent via l'App Store ?

Comme l’explique MacRumors, cette nouvelle politique était d’ores et déjà en test, du moins aux États-Unis, depuis quelque temps. Par exemple, certains utilisateurs n’ont pas eu à accepter le fait que leur abonnement Disney+ n’augmente.

En plus de désabonnements non souhaités, Apple affirme que cette mise à jour vise à offrir une meilleure expérience in-app, mais elle devrait également lui permettre d’engranger davantage d’argent. Pour rappel, l’entreprise touche automatiquement une taxe de 30 % sur tous les achats réalisés au sein des applications, et cela concerne bien entendu les abonnements mensuels ou annuels.

D’ailleurs, cette pratique lui vaut de nombreuses critiques et des accusations de monopole, et l’a même conduite au tribunal pour affronter Epic Games, fervent opposant aux pratiques d’Apple au sein de l’App Store.