TikTok va mettre a exécution une promesse qui remonte à l'été 2020. Le réseau social détenu par le chinois ByteDance anticipe les futures contraintes réglementaires qui seront imposées avec le Digital Markets Act (DMA) et annonce que les données personnelles des utilisateurs européens seront bientôt hébergées en Irlande.

Avec ce nouveau data center européen, TikTok veut prouver qu'il est digne de confiance

Dans le communiqué de presse publié le 7 avril 2022, TikTok précise que « nous avons longtemps stocké les données des utilisateurs à Singapour et aux États-Unis. En tant qu'entreprise tournée vers l'avenir, souhaitant offrir la plateforme la plus enrichissante et divertissante aux créateurs et entreprises ». Dans sa déclaration, TikTok reconnaît l'importance de fournir une solution localisée, s'appuyant notamment sur l'expertise de la direction et des collaborateurs de la région.

Il y a presque deux ans, en plein mois d'août, TikTok avait annoncé l'ouverture de ce premier data center en Europe. À l'époque, le réseau social disait que l'objectif de cette implantation était de « jouer un rôle clé dans le renforcement de la sauvegarde et de la protection des données des utilisateurs de TikTok, avec un système de défense de la sécurité physique et du réseau à la pointe du progrès ». Évidemment, c'est aussi un moyen pour ByteDance, maison-mère de TikTok, de prouver qu'elle est digne de confiance.

Le réseau social accélère son développement en Europe, avec de nouveaux bureaux et de nouveaux marchés

TikTok avait également choisi Dublin pour ouvrir son centre de confiance et de sécurité pour la zone EMEA. L'entreprise promettait initialement une ouverture du data center européen pour le début de l'année 2022. C'est raté. L'hébergement des données des utilisateurs européens dans ce centre irlandais démarrera début 2023, « avec une montée en puissance tout au long de l'année », selon TikTok. Le réseau social précise que l'activité de ce nouveau centre de données illustre « notre investissement continu en Europe ».

En effet, TikTok a récemment annoncé l'ouverture de nouveaux bureaux à Dublin et à Londres. Le poulain de ByteDance continue également de renforcer ses équipes en France, en Italie et en Espagne, et développe ses activités sur de nouveaux marchés, notamment en Belgique et aux Pays-Bas. Avec l'ouverture de ce data center en Irlande, TikTok anticipe la mise en place du Digital Markets Act (DMA), qui entre dans la phase finale de son adoption. Même si l'Irlande a certainement été choisie pour des raisons fiscales, l'hébergement des données personnelles des européens en Irlande devrait rassurer les autorités locales.