Dans un long billet de blog, le chef de produit de YouTube, Neal Mohan, a détaillé les grandes tendances pour 2022 et dévoilé les nouveautés à venir sur la plateforme. Voici un résumé des annonces qui ont été faites.

YouTube veut capitaliser sur le succès du live-shopping

L’un des grands points sur lesquels YouTube veut se développer durant cette année est l’e-commerce, et plus particulièrement le live-shopping, que la firme a d’ailleurs testé en 2021 avec une poignée de créateurs. En effet, « le temps de visionnement quotidien en direct a plus que triplé entre janvier 2020 et décembre 2021 », et YouTube compte bien capitaliser sur cette tendance.

La plateforme a organisé un évènement de live-shopping en novembre dernier avec, notamment, le chef Gordon Ramsay ; celui-ci a généré plus de 2 millions de vues et 1,4 million de messages. Cela démontre tout le potentiel du shopping en direct que TikTok, grande rivale de YouTube, cherche d’ailleurs à également développer de son côté. Neal Mohan explique :

« L'une des opportunités les plus attendues que nous apporterons à nos marques cette année est Shopping. Cette nouvelle expérience s'appuie sur la confiance profonde que les créateurs ont établie avec leurs communautés pour aider nos partenaires à se développer dans le monde en plein essor du commerce électronique. Nous pensons aux vidéos d'achat, aux achats en direct et, plus généralement, à la façon dont les achats apparaissent dans l'application. Avec les vidéos "shoppables" - comme ce partenariat pour le "Black-owned Friday" - les utilisateurs peuvent acheter des articles marqués dans les vidéos de leurs créateurs préférés.

Les achats en direct offrent aux spectateurs un cadre interactif dans lequel ils peuvent dialoguer avec les créateurs pendant qu'ils présentent de nouveaux produits, dévoilent des offres exclusives ou discutent de leurs derniers achats ».

Les Shorts vont acquérir de nouvelles fonctionnalités

YouTube veut aussi continuer de faire évoluer Shorts, son format de courtes vidéos lancé pour concurrencer TikTok. Les Shorts cumulent désormais 5 trillions de vues, ce qui prouve que leur popularité continue de grimper ; l’entreprise va ainsi mettre en place de nouveaux outils pour que les créateurs puissent monétiser davantage les Shorts, avec notamment l’arrivée de Super Chat pour le format ainsi que des options de shopping intégrées dans les vidéos courtes.

Par ailleurs, YouTube va « introduire de nouvelles fonctionnalités qui permettront aux créateurs de s'exprimer encore plus : nouveaux effets vidéo, outils d'édition, etc. », explique Neal Mohan. « Et pour aider les créateurs de Shorts à s'engager plus personnellement avec leur public, nous introduirons également la possibilité de répondre à des commentaires individuels en créant un Shorts », continue-t-il. Une fois de plus, on ressent l’influence de TikTok dans ce choix de fonctionnalité, puisque c’est une pratique très en vue sur l’application made in China.

YouTube veut aider ses créateurs

Après avoir annoncé, l’année passée, avoir dépensé plus de 30 milliards de dollars en trois ans pour ses créateurs, YouTube assure que ces derniers représentent « le cœur et l'âme de la plateforme ». Afin de les accompagner encore plus, la firme va introduire plusieurs fonctionnalités qui aideront les créateurs à générer de nouveaux contenus. De nouvelles informations seront par exemple ajoutées à YouTube Studio, ce qui les aidera à comprendre comment les spectateurs interagissent avec leurs contacts et à trouver des idées pour de nouvelles vidéos.

Par ailleurs, et une fois n’est pas coutume, le spectre de TikTok est bien présent, YouTube va permettre aux créateurs de pouvoir faire des lives simultanément ensemble. Cela leur offrira la possibilité de renforcer l'interactivité : « La possibilité de "vivre ensemble" devrait, nous l'espérons, ouvrir les flux à des conversations plus informelles et à des interactions avec d'autres créateurs, ce qui rendra le direct plus facile et plus amusant. Les créateurs pourront également élargir leur réseau et leur portée, et leurs communautés auront la possibilité d'interagir et de créer des liens ».

Une personne en train de monter une vidéo.

YouTube veut en faire encore plus pour ses créateurs. Photographie : Nubelson Fernandes / Unsplash

YouTube mise sur le support télévisuel

Pour les utilisateurs, YouTube révèle que la possibilité de trier les commentaires en fonction du moment exact où ils regardent une vidéo sera déployée cette année. Cela leur permettra par exemple de replacer les commentaires dans leur contexte au fur et à mesure qu'ils les liront.

La plateforme veut également développer le support télévisuel. Comme elle l’explique, « la télévision a été une fois de plus l'écran qui a connu la plus forte croissance en 2021. En janvier 2022, les téléspectateurs regardent en moyenne plus de 700 millions d'heures de contenu YouTube par jour à la télévision ». Dans ce contexte, elle souhaite que l’engagement soit plus présent sur ce support et pour cela, va permettre aux utilisateurs de se servir de leur téléphone pour lire et laisser des commentaires, ou encore partager des vidéos avec un ami alors qu’ils regardent YouTube sur leur télévision.

NFT et métavers

Enfin, YouTube va intégrer des technologies récentes et très en vogue dans sa plateforme. C’est notamment le cas des NFT, que la firme considère comme un excellent moyen pour les créateurs d’« établir des relations plus profondes avec leurs fans ». « Par exemple, donner aux fans un moyen vérifiable de posséder des vidéos, des photos, des œuvres d'art et même des expériences uniques de leurs créateurs préférés pourrait être une perspective attrayante pour les créateurs et leur public. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte pour s'assurer que nous abordons ces nouvelles technologies de manière responsable, mais nous pensons qu'il y a aussi un potentiel incroyable », détaille Neal Mohan. Cela corrobore les dires de la PDG de YouTube, Susan Wojicki, qui a expliqué au mois de janvier s’attendre à ce que ce nouveau contenu « fasse partie intégrante du business model des créateurs dans les prochains mois ».

Le chef de produit a également mentionné brièvement le métavers, future itération d’Internet qui permettra aux utilisateurs de s’immerger dans les plateformes grâce à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée. Il déclare :

« Nous réfléchissons à la manière de rendre l'affichage plus immersif. Le premier domaine dans lequel vous pouvez vous attendre à voir un impact est celui des jeux, où nous travaillerons à apporter plus d'interactions aux jeux et à les rendre plus vivants. Nous n'en sommes qu'au début, mais nous sommes impatients de voir comment nous pourrons faire de ces mondes virtuels une réalité pour les spectateurs ».

Si YouTube reste la plus grande plateforme de streaming vidéo dans le monde, elle doit faire face à la concurrence très coriace de TikTok, qui est devenue l’application la plus téléchargée au monde. Cela se ressent dans les nouvelles fonctionnalités qui seront intégrées à la plateforme : en plus de vouloir fidéliser davantage ses créateurs, YouTube compte également exploiter de nouvelles technologies pour rester dans le coup. Enfin, la plateforme compte bien se servir des nouvelles tendances afin de générer toujours plus de revenus.