Après la publication des résultats du troisième trimestre le 22 octobre 2021, l'action de Snapchat s'est effondrée en bourse. Le titre a perdu 22%, notamment parce que la société avait prévu de réaliser un chiffre d'affaires bien plus important que celui effectué. Les changements apportés par la mise à jour iOS 14.5 d'Apple n'y sont a priori pas pour rien.

La mise à jour iOS 14.5 d'Apple n'a pas fait de bien à Snapchat

Pourtant, sur le papier les résultats semblent bons : le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens a augmenté de 23% par rapport à l'année précédente pour atteindre 306 millions. Les revenus ont augmenté de 57%, ils sont au cours de ce troisième trimestre de 1 067 millions de dollars et la perte nette s'est améliorée de 64% (72 millions de dollars au cours du troisième trimestre 2021 contre 200 millions l'année dernière). La société avait des ambitions plus importantes qui font que ces résultats, bien que positifs, sont décevants pour les investisseurs.

Evan Spiegel, CEO de Snapchat, avait pourtant fait l'éloge des changements de l'iOS d'Apple au début de l'année 2021. Il déclarait à l'époque que Snapchat n'aurait jamais pu exister sans la plateforme d'Apple, marquant ainsi son soutien au géant américain face à la grogne qui montait à l'époque contre la taxe des 30%. Il avait prévenu que ce changement pourrait effectivement représenter un risque pour les bénéfices du quatrième trimestre. Il a finalement déclaré que la mise à jour iOS 14.5 avait aussi eu un impact sur les activités publicitaires de Snapchat au cours du troisième trimestre. Un impact « plus important que prévu ».

Des résultats revus à la baisse pour le quatrième trimestre

Evan Spiegel précise que : « bien que nous ayons anticipé un certain degré de perturbation commerciale, l'évolution de l'App Store n'a pas évolué comme nous l'avions prévu. Les campagnes publicitaires ont été perturbées ». Les actions de Facebook et de Twitter ont également chuté de 7% à cause de l'annonce de Snapchat. Les investisseurs de ces deux réseaux sociaux s'attendent également à des résultats décevants. Le directeur financier de Snapchat, Derek Andersen, a prévenu que le chiffre d'affaires du quatrième trimestre se situera probablement entre 1,16 et 1,20 milliard de dollars. C'est moins que les prévisions initiales des analystes. Ils partaient sur 1,36 milliard de dollars de chiffre d'affaires.

Pourtant, Evan Spiegel tente de garder le cap et de rester optimiste. Il ajoute que : « même s'il est difficile de prédire la trajectoire des grands défis de notre société (pénurie de main-d'œuvre, crise des semi-conducteurs, crise sanitaire et évolution de l'iOS) je suis convaincu que la croissance de notre audience et le développement de nos nouveaux produits vont permettre à Snapchat de continuer sa croissance ». Ce troisième trimestre 2021 était aussi l'occasion pour Snapchat de fêter ses 10 ans. Un anniversaire en demi-teinte.