Selon CNBC, le CEO de Snapchat, Evan Spiegel, a déclaré ceci : "nous sommes heureux de payer la taxe de 30% à Apple. En réalité, sans Apple, nous n'existerions pas". Ce n'est pas l'avis de tous les développeurs d'applications présents sur l'App Store, Epic Games en tête.

« Snapchat n’existerait pas sans Apple »

C'est rare que les grandes entreprises du web se positionnent du côté d'Apple mais c'est le parti qu'a décidé de prendre le CEO de Snapchat. Son constat est simple : "nous avons vraiment le sentiment que Snapchat n'existerait pas sans l'iPhone et sans l'incroyable plateforme qu'Apple a créée. En ce sens, je ne suis pas sûr que nous ayons le choix de payer cette taxe de 30%, et chez Snapchat, nous sommes heureux de le faire en échange de toute la technologie fournie par Apple en termes de logiciels, mais aussi en termes d'avancées matérielles".

Cette sortie publique contraste évidemment avec l'opinion de Tim Sweeney, le CEO d'Epic Games ou Barry Diller, qui a récemment attaqué Apple à propos de cette fameuse taxe sur les achats in-app. Epic Games est justement en procès contre Apple pour cette raison. À la fin de l'été 2020, une véritable coalition se soulevait contre Apple pour protester contre les pratiques commerciales du groupe. Tim Cook prend la parole devant les tribunaux américains depuis quelques semaines pour défendre son entreprise face aux accusations du géant Epic Games.

Le CEO de Snapchat marque son soutien à Apple

Le CEO de Snapchat montre son soutien à la marque à la pomme. Evan Spiegel a également salué la récente mise à jour d'iOS 14.5 avec l'arrivée de l'App Tracking Transparency. Avec cette nouvelle mise à jour, Apple apporte plus de confidentialité à ses utilisateurs et leur donne la possibilité de protéger leurs données personnelles. Le CEO de Snapchat explique : "nous sommes vraiment alignés avec eux sur les changements qu'ils apportent pour aider à protéger la vie privée des internautes. Jusqu'à présent, les investissements que nous avons réalisés pour protéger la vie privée de nos utilisateurs sur notre plateforme portent vraiment leurs fruits".

L'activité publicitaire de Snapchat est évidemment concernée par les changements apportés par Apple. Le CEO de Snapchat a déclaré avoir aidé ses clients publicitaires à migrer sur le SKAdNetwork d'Apple, un logiciel conçu par Apple pour aider les annonceurs à mesurer l'efficacité de leurs publicités. Evan Spiegel précise que : "jusqu'à présent, cette transition s'est parfaitement déroulée du côté de nos clients". Snapchat tient à se démarquer de la position de Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, qui avait vivement critiqué l'arrivée de l'App Tracking Transparency.