Les transactions anonymes de capital-investissement publiées par la plateforme chinoise 36Kr le 13 octobre laissent penser que la valeur de ByteDance avoisine les 400 milliards de dollars. La maison mère de TikTok a dû renoncer à s’introduire en bourse en mars devant la pression de Pékin sur le secteur technologique.

ByteDance navigue dans un contexte délicat

Selon les données des vendeurs de 36Kr, relayées par le South China Morning Post, en un mois la valeur de ByteDance a pris 40 milliards et devrait augmenter. À l’origine de ces fluctuations, la vente par deux actionnaires de 1,1 milliard d’actions de ByteDance. Le géant chinois a également lancé une vague de rachat des actions de ses employés à 132 dollars l'unité, soit 5% de mieux que lors de la précédente vague de rachat en mai.

Depuis plusieurs mois, la valeur de ByteDance fluctue entre 325 et 450 milliards de dollars. Pourtant l’entreprise basée à Pékin a dû annoncer en avril qu’elle n’avait pas de projet immédiat d’introduction en bourse. En réalité le projet a été mis en veille dans un contexte compliqué.

Si la pression de l’administration Trump est redescendue après la défaite du président américain à l'élection 2020, ByteDance a eu à souffrir de la pression de ses propres autorités. En mai, son PDG et fondateur, Zhang Yimming, a annoncé sa mise en retrait sans qu’il soit possible d'établir un lien entre ces deux informations.

L’introduction en bourse toujours envisagée ?

Quoi qu’il en soit, la Chine a mis en place des règles très strictes en matière d’introduction en bourse à l’étranger suite à la cotation de Didi Chuxing, en juin, à New York. Les nouvelles directives imposent à toute plateforme avec au moins un million d’utilisateurs quotidiens actifs de se soumettre à un contrôle strict des autorités.

Autant dire qu’avec un milliard d’utilisateurs actifs en septembre sur TikTok et 600 millions sur sa version chinoise Douyin en août, ByteDance n’y échappera pas. Pourtant, selon le South China Morning Post, les dirigeants de l’entreprise auraient toujours cette idée en tête, de là à franchir le pas…