Lancé en 2019 après cinq années de test, Wing propose aux habitants des villes de Canberra et de Logan, en Australie, un service de livraison par drone. Durant le confinement australien lié à la pandémie de Covid-19, les demandes ont considérablement augmenté, obligeant la firme à être de plus en plus réactive.

Selon Engadget, l’entreprise va lancer un pilote au cours duquel ses drones pourront voler jusqu’aux toits des centres commerciaux, depuis lesquels ils pourront récupérer les commandes des clients.

Wing modifie son processus de livraison pour plus d’efficacité

Jusqu’à maintenant, lorsqu’un utilisateur passait une commande, les drones récupéraient la marchandise depuis des entrepôts ou des hangars loués par la marque. Les commerçants étaient alors obligés de se rendre dans ces installations afin de déposer les différentes commandes. Mais depuis le lancement du programme pilote de Wing, les livraisons sont réalisées depuis les points de vente des marchands.

C’est la première fois que la filiale d’Alphabet effectue des livraisons à partir du réel emplacement des commerçants. Wing s’est associé à Vicinity Centres, un groupe australien d’immobilier commercial, afin de tester ce nouveau type de livraison depuis le Grand Plaza, un centre commercial en périphérie de Logan. Depuis août, les drones affluent vers le centre commercial pour apporter du café, du thé, des médicaments, des produits de soin et de beauté ou diverses denrées alimentaires aux habitants de la ville.

La livraison par drone se démocratise progressivement en Australie et aux États-Unis

En six semaines d’exploitation depuis le Grand Plaza, Wing a d’ores et déjà réalisé 2 500 livraisons. Depuis le début de l’année, 50 000 livraisons ont été effectuées dans la ville du Queensland et plus de 100 000 ont été effectuées depuis la création du service.

L’entreprise se tourne vers les États-Unis et la Finlande, deux des pays où elle a commencé à mettre en place des programmes pilotes pour permettre, par exemple, aux habitants de Christiansburg, en Virginie, de se faire livrer une commande par drone.

Jesse Suskin, responsable des affaires politiques et communautaires de Wing en Australie a déclaré à Engadget que « si le projet pilote de Grand Plaza réussissait, la société pourrait potentiellement déployer des modèles similaires dans d'autres emplacements du portefeuille de propriétés commerciales de Vicinity Centres ». En mettant en place ce processus de livraison, l’opérateur des drones économise le coût de location de l’entrepôt et du transport des produits livrés vers le hub logistique.

Néanmoins, le mois dernier, un événement s’est produit au sein de la ville de Camberra : les drones de Wing ont été contraints de rester à terre pour éviter de se faire attaquer par des corbeaux. Ces attaques s’expliquent par un comportement territorial plus poussé chez l’animal pendant la période de nidification. De cette manière, les corbeaux protègent leurs nids contre d’éventuels envahisseurs, comme les drones. L’entreprise travaille actuellement avec des experts en ornithologie pour un meilleur respect de la faune en ville et avoir un impact minimal sur la vie des oiseaux dans les zones où des livraisons par drones sont effectuées. Malgré cet événement, le service reste disponible au sein de la ville de Logan qui continue ainsi, à exploiter son nouveau service de livraison par drone.