Durant le mois de mars 2021, Google a fait un premier pas vers les développeurs en annonçant une baisse de la commission sur les achats in-app. La firme de Mountain View précisait ainsi ne prélever que 15% au lieu de 30% sur les ventes faites dans les applications téléchargées via le Play Store sur le premier million de dollars remporté. Aujourd’hui, Google souhaite aller plus loin en abaissant sa commission pour les applications prenant en charge certaines plateformes, mais aussi certaines fonctionnalités.

La commission s’allège chez Google pour les développeurs d’applications

Dans un communiqué de presse publié le 23 juin, Google explique être « ravi d'aider les développeurs à faire évoluer leurs services au-delà du mobile et sur tous les supports qui sont importants pour les utilisateurs ». Le géant du Web annonce ainsi l’ouverture du programme Play Media Experience à l’ensemble des développeurs afin de leur permettre « d'investir dans des expériences multimédias de qualité sur tous les appareils ».

Pour profiter du programme, les éditeurs doivent développer des applications multimédias sur Android et d’autres supports. Dans le domaine de la vidéo, les développeurs éligibles seront ceux qui proposeront du « contenu vidéo de haute qualité pour le salon » ainsi que des intégrations sur Android TV, Google TV et Google Cast. Du côté de l’audio, les applications devront proposer des services audio, notamment par abonnement, avec des intégrations Wear OS, Android Auto, Android TV et Google Cast. Et pour les livres, les développeurs devront offrir une « expérience de lecture convaincante sur des écrans plus grands » et optimisée pour les tablettes et smartphones pliables, mais aussi une intégration avec l’Entertainment Space.

À travers le développement de solutions pour différents supports, Google souligne que cette démarche permettra aux développeurs de se créer « de nouvelles opportunités de découverte et de réengagement » auprès des utilisateurs Android « afin d’accélérer leur croissance globale ». Plus important encore, la commission de Google tombera de 30% à 15% pour ces développeurs. Une condition vient tout de même limiter l’accès à ce programme : un minimum de 100 000 installations actives mensuelles ainsi qu’une bonne note sur le Google Play Store.