À l’occasion de la conférence annuelle Google I/O, l’entreprise a annoncé “la plus grande mise à jour” jamais conçue pour Wear OS. Pour gagner une place plus importante sur le marché des montres connectées, de nouvelles fonctionnalités attendent le système d’exploitation, avec l’aide d’un allié de taille : Samsung.

Google et Samsung unissent leurs forces et leurs systèmes d’exploitation

Après des années de collaboration sur le marché des smartphones, Google et Samsung ont décidé de s’associer une nouvelle fois, mais sur un tout autre terrain. Lors de la conférence Google I/O, la firme de Mountain View a annoncé l’unification de Wear OS et Tizen, le système d’exploitation des montres connectées de l’entreprise coréenne.

diagramme de la part des expéditions mondiales de montres connectées

Part des expéditions mondiales de montres connectées T4 2020 vs T4 2019. Source : Counterpoint Research

“Samsung et Google ont une longue histoire de collaboration. Maintenant, nous apportons le meilleur de Wear et Tizen dans une plateforme unique et unifiée. En travaillant ensemble, nous avons pu tirer parti des atouts de chacun et les combiner au sein d’une expérience offrant des performances plus rapides, une durée de vie de la batterie plus longue et davantage d’applications que vous aimez disponibles pour la montre”, a indiqué Bjorn Kilburn, directeur du projet Wear OS.

Ce partenariat permettra aux montres connectées d’être plus performantes. En effet, les applications démarreront 30% plus rapidement que sur les dernières puces. Les utilisateurs auront, ainsi, une expérience plus fluide sur Wear OS.

Par ailleurs, Google et Samsung ont annoncé que des composants consommant moins d’énergie seront utilisés. Les couches basses du système d’exploitation seront donc optimisées, ce qui offrira une meilleure autonomie des montres. Une amélioration très attendue, car il s’agit, pour le moment, d’un des défauts majeurs des montres sous Wear OS.

montre Wear OS avec les différentes interfaces

L’unification de Wear OS et Tizen permettra d’améliorer l’expérience utilisateur. Image : Google

De plus, deux grandes nouveautés attendent Wear OS : l’accès continu aux raccourcis, notamment pour retrouver l’application précédente, ainsi qu’une meilleure personnalisation de l’écran d’accueil. Des tuiles des applications favorites pourront y être installées.

Fitbit passe sous Wear OS

Le chemin a été semé d'embûches pour Google et Fitbit. En novembre 2019, la firme de Mountain View avait annoncé le rachat de l’entreprise. Or, le géant a dû faire face aux réticences de l’Union européenne, qui s’inquiétait de la façon dont il utiliserait les données de santé de ses utilisateurs. En janvier 2021, le rachat a finalement pu avoir lieu, mais à certaines conditions : les données Fitbit des Européens ne pourront pas être mélangées à celles de Google.

Ainsi, les prochaines modèles de Fitbit intégreront le système d’exploitation de Wear OS, ce qui permettra à un utilisateur de suivre ses données de santé directement depuis sa montre.

“Le suivi de la santé et de la condition physique est essentiel pour les appareils portables. Avec la dernière mise à jour de Wear, nous saluons les nombreuses années d’expertise en santé de Fitbit. Le meilleur de Fitbit, y compris des fonctionnalités telles que le suivi de vos progrès de santé tout au long de votre journée et les célébrations d’objectifs au poignet, vous motivera dans votre parcours vers une meilleure santé”, a déclaré Bjorn Kilburn.

L’écoute hors connexion de titres sur Spotify et YouTube Music disponible sur Wear OS

Google a également pensé aux utilisateurs de Spotify et YouTube Music. Les 365 millions d’abonnés de Spotify pourront télécharger des titres sur leur montre connectée, et les écouter hors connexion. La fonctionnalité n’est pas incluse dans cette mise à jour, mais devrait arriver prochainement car elle est en cours de développement.

interface de spotify sur une montre wear os

Bientôt, il sera possible d’écouter de la musique hors connexion de Spotify depuis sa montre. Image : Google

Par ailleurs, les utilisateurs de YouTube Music pourront, comme avec Spotify, télécharger de la musique directement sur leur montre connectée. Ainsi, ils pourront profiter de leurs titres sans avoir besoin de leur téléphone à proximité.

interface youtube music sur wear os

YouTube Music sera également disponible hors connexion. Image : Google

Cette mise à jour de Wear OS arrive au bon moment, car le système d’exploitation est régulièrement critiqué pour son manque d’innovation, d’optimisation énergétique et sa faible autonomie. Il reste à voir si cela permettra à Google et Samsung de se démarquer un peu plus sur le marché des montres connectées, notamment face à Apple qui détient plus de 40% du marché.