Au travers de sa filiale Nuverse, le groupe ByteDance vient de faire l'acquisition du studio chinois Moonton, ont rapporté nos confrères de Reuters. Un rachat qui confirme les ambitions de la maison-mère de TikTok dans le secteur lucratif du jeu mobile.

ByteDance place ses pions pour devenir un acteur incontournable dans les jeux mobiles

Ce n'est plus un secret depuis longtemps : ByteDance est déterminé à contrer Tencent sur le marché du jeu mobile. Pour y parvenir, le groupe chinois à l'origine de TikTok n'hésite plus à multiplier les investissements, tant en terme de recrutement, que de rachat d'entreprises.

Justement, sa dernière acquisition majeure en date est celle de Moonton. Spécialisé dans les jeux mobiles, ce studio est notamment à l'origine du titre Mobile Legends: Bang Bang qui a dépassé la barre symbolique des 500 millions de dollars de profit en janvier 2020, et qui comptabilise plus de 280 millions de téléchargements dans le monde.

Si les détails de l'opération n'ont pas été officiellement révélés, plusieurs sources proches de l'affaire ont affirmé que celle-ci s'élèverait à près de 4 milliards de dollars, soit environ 3,36 milliards d'euros. L'une des sources, qui a souhaité préservé son anonymat, a également révélé que le PDG de Moonton, Yuan Jing, a envoyé une note interne adressée à ses employés, dans laquelle il expliquait que sa société continuerait de fonctionner indépendamment de ByteDance.

Un coup dur pour Tencent

Dans un communiqué, ByteDance a commenté sa nouvelle acquisition, sans pour autant donner davantage de détails : "Au travers d'un travail de collaboration et en s'appuyant sur les leçons et les connaissances tirées de sa propre croissance rapide, Moonton fournit le soutien stratégique nécessaire pour accélérer l'offre des jeux de Nuverse à échelle mondiale".

Une déclaration qui ne laisse pas de place au doute : ByteDance est bel et bien décidé à prendre sa part du gâteau dans le secteur du jeu mobile, et Moonton est pour lui une arme redoutable. Avec Mobile Legends: Bang Bang dans son écurie, la maison-mère de TikTok a enfin de quoi concurrencer sérieusement Honor of Kings et League of Legends, deux titres phares de Tencent. C'est d'autant plus un avantage que selon plusieurs sources, Tencent aurait, elle aussi, fait une proposition pour tenter d'acquérir Moonton. Une information que l'entreprise a refusé de commenter.

Il est évident que la guerre entre les deux géants chinois est désormais bel et bien lancée. Que ce soit devant les tribunaux ou dans ses acquisitions, ByteDance semble déterminé à employer tous les moyens à sa disposition pour construire son empire. Tencent n'a qu'à bien se tenir.