Chaque navigateur à son propre moteur de rendu permettant d’afficher l’ensemble des pages web aux utilisateurs. Afin d’identifier et résoudre les problèmes d’incompatibilité, plusieurs acteurs se sont réunis à travers un même mouvement : Compat2021. Google et Microsoft viennent ainsi d’annoncer rejoindre cet effort global pour assurer un rendu cohérent et similaire entre les différents navigateurs.

Vers une expérience web unifiée entre les différents navigateurs

Dans un communiqué publié le 22 mars, Kyle Pflug, développeur du navigateur Microsoft Edge, déclare : « Nous sommes ravis de nous joindre à Google, Igalia et à la communauté Web au sens large pour engager des ressources dans un effort inter-navigateurs appelé Compat2021 ». Il souligne d’ailleurs que la compatibilité des navigateurs est aujourd’hui « l’un des principaux défis auxquels sont confrontés les développeurs ».

Le mouvement Compat2021 a ainsi permis d’identifier cinq éléments sur lesquels un travail important doit être fait, soit CSS Flexbox, CSS Grid, CSS sticky positioning, la propriété CSS aspect-ratio et CSS Transforms.

Robert Nyman et Philip Jägenstedt de chez Google expliquent quant à eux dans un post de blog : « En 2021, nous entamons un effort dédié pour aller encore plus loin. Google et Microsoft travaillent ensemble pour résoudre les principaux problèmes de Chromium, avec Igalia ». Les développeurs ajoutent d’ailleurs que « Igalia, qui contribue régulièrement à Chromium et WebKit, et qui maintient le portage officiel de WebKit pour les appareils embarqués, a été d’un grand soutien et s’est engagé dans ces efforts de compatibilité, et aidera à résoudre et à suivre les problèmes identifiés ».

Microsoft et Google sont en train de travailler ensemble pour améliorer la compatibilité entre les navigateurs internet.

Améliorer la compatibilité entre navigateurs internet est devenu la priorité de Google et Microsoft. Image : Unsplash

Microsoft et Google avancent main dans la main

Le nouveau rapprochement entre les deux entreprises n’a cependant rien d’anodin. Avec le lancement de la version Chromium d'Edge début 2020, Microsoft s’est en effet rapproché de Google en utilisant la même architecture que son navigateur Chrome. La firme de Redmond suit ainsi les nouveautés du navigateur numéro un dans le monde tout en proposant des fonctionnalités exclusives réservées à ses utilisateurs. Autre rapprochement notable, Microsoft a récemment suivi Google en accélérant son cycle de mise à jour de Edge, et en proposant une nouvelle version majeure toutes les quatre semaines.