Dans un rapport (pdf) publié récemment par Disney, nous apprenons que ses différentes plateformes de streaming sont florissantes, avec un nombre d’abonnés exponentiel pour Disney+ qui compte à présent 94 millions d’abonnés. Le service de streaming est sorti il y a 14 mois aux États-Unis, un peu avant les événements liés à la pandémie. Dès sa sortie, l’engouement pour Disney+ a été très fort puisqu’en seulement une semaine, plus de 10 millions de personnes s’étaient abonnées, plus de 26 millions à la fin du premier trimestre. À ces succès viennent s’ajouter les autres plateformes de l’entreprise telles que Hulu qui possède 39,4 millions d’abonnés et ESPN+ avec 12,1 millions d’abonnés. Grâce à ces trois plateformes, Disney comptabilise au total plus de 135 millions d’abonnés.

Une augmentation due à la pandémie de la COVID-19

Bien que Disney+ reste relativement jeune dans une arène où se trouvent d’autres géants comme Netflix et Amazon Prime Video. Les films et séries réalisés par Marvel, Walt Disney, LucasFilm, National Geography quittent doucement le catalogue des concurrents de Disney+. Le second trimestre 2020 a permis à Disney+ de gagner plus de 33 millions d’abonnés puis 57 millions à la fin de l’été. Lors de son “Investor Day”, Disney a  révélé que sa plateforme a dépassé les 94 millions d’abonnés à la fin du quatrième trimestre.

Disney+ prévoit 230 millions d’abonnés d’ici 2024

Le géant du divertissement prévoit un peu plus de 230 millions d’abonnés d’ici 2024, soit une croissance de 45 millions d’abonnés par an. Disney+ compte sur ses nouvelles séries comme WandaVision sortie le 15 janvier 2021, Loki en mai, Falcon et le Soldat de l’Hiver en mars, ou encore l’arrivée de Star le 23 février 2021 en France pour augmenter son nombre d’abonnés. Dans les mois à venir, Disney diffusera plus de 80% de films et séries originaux sur sa plateforme malgré les incertitudes.

En comparaison, Netflix compte à la fin de l’année 2020 un peu plus de 200 millions d’abonnés : une augmentation de 16% par rapport à 2019. Comme Disney+, Netflix a conquis de nouveaux abonnés grâce aux multiples confinements. Si le pourcentage de personnes abonnées à Netflix se stabilise, ce dernier pourrait compter 296 millions d’abonnés en 2024 ce qui réduirait le fossé avec Disney+.

Un chiffre d’affaires à la baisse malgré un nombre d’abonnés qui augmente

Dans son rapport, l’entreprise pointe également ses différentes sources de revenus. Alors que la plateforme de streaming possède une courbe exponentielle d’abonnés, le chiffre d’affaires reçu des abonnements diminue à 4,03$ par abonné. Un effet lié à la mise en place de Disney+ HotStar disponible en Inde et en Indonésie où l’abonnement est moins cher étant donné que les salaires sont plus bas que dans les autres pays. Néanmoins, l’entreprise compte rattraper ce retard grâce à l’augmentation de leur forfait avec la sortie de Star le 23 février 2021. Le prix d’un abonnement à Disney+ passera de 6,99€ à 8,99€ en France alors qu’aux États-Unis, cette augmentation ne sera que d’un dollar.