Kosta Eleftheriou, un développeur basé à San Francisco, a identifié des applications hébergées sur l'App Store allant à l’encontre des règles instaurées par Apple. En effet, dévoilées dans une série de publications sur Twitter, il juge également l'entreprise trop laxiste sur les processus de vérifications. Selon lui, des applications copieraient le contenu d’autres et seraient mises en avant grâce à de nombreux faux avis. D'ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'il est question de fraude sur l'App Store. La Federal Trade Commission accuse justement Apple, mais aussi Google, de pousser les développeurs de jeux mobiles à tricher...

Des applications qui trompent les utilisateurs

Kosta Eleftheriou a décidé de s’attaquer à un important problème qu'il a repéré sur l’App Store. Plusieurs dizaines d’applications seraient en fait des copies applications populaires. Cela induit que des développeurs, peu scrupuleux, mettent en ligne des services peu originaux et qu'ils leurs permettent de générer d’importants revenus. Les utilisateurs seraient ainsi trompés, se retrouvant à télécharger des applications très souvent inutilisables, à cause de faux avis laissés sur les fiches de téléchargement.

Pour le développeur, il est "surprenant que plus de gens ne soient pas au courant. La façon dont cette fraude se produit et se poursuit actuellement est absolument époustouflante", explique-t-il à The Verge. "Le problème a pris une telle ampleur, que le fait d’avoir le système de notation et d’examen l’aggrave. Cela donne aux consommateurs un faux sentiment de sécurité et une fausse idée sur l’application, puisqu’ils ont devant leurs yeux des commentaires élogieux à propos de l’application en question".

Ses publications sur Twitter ont suscité de nombreux témoignages et soutiens de la part d’autres développeurs d’applications iOS. En finalité, cela ne fait que tendre un peu plus encore les relations entre Apple et les développeurs.

Apple est-il trop laxiste sur les règles de l’App Store ?

En 2019, 142 applications malveillantes étaient détectées dans l'App Store. Nommées "applications caméléons", elles parvenaient à échapper aux systèmes de filtrage mis en place par Apple. Selon Kosta Eleftheriou, ces problèmes observés sur l’App Store découlent de l’application des règles de façon laxiste, incohérente, et paresseuse. Au delà de la simple fraude organisée par certains développeurs, le processus est mis en avant par l’algorithme de l’App Store. En effet, grâce aux faux avis et évaluations, l’algorithme aide les applications à être mises en avant à la place d'autres plus sérieuses, créées par des développeurs sérieux et honnêtes.

Le développeur a tiré ce bilan de son expérience personnelle. Son application, FlickType, a été copiée par plusieurs développeurs qui se permettaient de demander des sommes importantes aux utilisateurs, en échange d’une application trompeuse. Son principal, KeyWatch, serait selon lui d’une application frauduleuse qui facture aux utilisateurs 8 dollars par semaine. De cette façon, l’application aurait déjà généré plus de deux millions de dollars en un an.

Kosta Eleftheriou souligne également les réactions d’Apple : le géant a effectivement supprimé certaines applications, mais continue de laisser certains développeurs malhonnêtes publier sur l’App Store. Pour l’heure, Apple n’a pas souhaité apporter de commentaire aux faits exposés. Cependant, KeyWatch et d’autres applications jugées frauduleuses par le développeur ont disparu de l’App Store. Pour autant, Kosta Eleftheriou ne souhaite pas s’arrêter là, "Chaque fois que je vois une arnaque, je vais faire appel à eux. J’attends avec impatience un véritable changement de la part d'Apple, cela me donnera alors le sentiment que je peux me concentrer sur ce sur quoi je dois me concentrer, c'est-à-dire, le développement d’applications".