Au troisième trimestre 2020, la vitesse de croissance d’Alibaba Cloud a largement surpassé celles des deux leaders du secteur, Amazon Web Service et Microsoft Azure, a rapporté CNBC le 6 novembre dernier. Rappelons que durant cette même période, le marché des infrastructures Cloud a vu ses revenus atteindre les 33 milliards de dollars, soit une hausse de 33% par rapport à la même période l’année précédente.

Alibaba Cloud se développe à toute vitesse…

Entre les mois de juillet et septembre 2020, Alibaba déclare avoir généré 14,89 milliards de yuans (soit 2,24 milliards de dollars) grâce à ses activités dans le cloud computing ; il s’agit là d’une augmentation de 60% en glissement annuel en comparaison de son quatrième trimestre 2019 qui détenait jusqu’alors le record de vitesse de croissance pour la firme dans ce secteur.

Plus impressionnant encore, cette croissance enregistrée par Alibaba Cloud est nettement supérieure à celles d’Amazon Web Service (29%) et de Microsoft Azure (48%). Les deux leaders préservent toutefois une avance considérable : le premier a enregistré 11,6 milliards de dollars de recettes, quand le second a atteint les 5,9 milliards de dollars. Google ferme le podium avec 3,4 milliards de dollars de revenus annoncés. Alibaba Cloud arrive quant à lui en quatrième position, suivi de très près par IBM.

… et promet de continuer sur cette lancée

Dans un communiqué, Daniel Zhang, PDG d’Alibaba, a déclaré que les secteurs publics et les services financiers ont particulièrement contribué à cette forte croissance. En outre, il explique : « Nous pensons que le cloud computing est une infrastructure fondamentale pour l’ère numérique, mais il n’en est encore qu’au début de sa croissance. Nous nous sommes engagés à augmenter encore nos investissements dans ce secteur ».

Par ailleurs, Maggie Wu, directrice financière d’Alibaba, déclarait déjà au mois de septembre que l’activité cloud de la société allait probablement devenir rentable pour la première fois au cours de l’année fiscale en cours. Pour rappel, celle-ci a débuté au mois d’avril 2020 et se terminera le 31 mars 2021. La femme d’affaires réitère : « Comme je l’ai annoncé lors de la journée des investisseurs, nous ne voyons aucune raison pour qu’à long terme, le cloud computing d’Alibaba ne puisse pas atteindre le niveau de marge que nous voyons dans d’autres entreprises comparables. Avant cela, nous allons continuer à nous concentrer sur le développement de notre position de leader sur le marché du cloud computing et aussi sur l’augmentation de nos bénéfices ». De toute évidence, la firme est sur la bonne lancée pour atteindre ses objectifs.