La maison mère de TikTok a plus d’une application dans son sac. Une récente dévoilée par le South China Morning Post étude montre que les consommateurs chinois passent plus de temps sur Toutiao et Douyin, deux applications détenues par ByteDance, que sur WeChat, la super application de Tencent que l’on pensait pourtant régner sur le marché chinois.

Toutiao et Douyin tirent leur épingle du jeu

La société TalkingData a démontré que les utilisateurs de la plateforme Toutiao passent en moyenne 73,4 minutes par jour sur l’application. Cette plateforme compte plus de 1,5 milliard d’utilisateurs actifs par mois. Sur Douyin, le cousin de TikTok en Chine, c’est quasiment la même chose : les utilisateurs passent en moyenne 72,9 minutes par jour. En septembre, la plateforme de ByteDance comptabilisait plus de 600 millions d’utilisateurs actifs par jour.

En comparaison, WeChat retient ses utilisateurs « seulement » pendant 60,6 minutes en moyenne par jour. WeChat compte 1,2 milliard d’utilisateurs actifs par mois. Cette même enquête révèle également le temps passé sur d’autres applications populaires en Chine comme Weibo et Zhihu. Elles enregistrent toutes les deux un taux de rétention inférieur à 60 minutes par jour. C’est nettement moins que Toutiao.

D’apparence anecdotiques, ces chiffres sont particulièrement intéressants car ils reflètent la manière dont les consommateurs chinois s’engagent en ligne. Aujourd’hui, la Chine compte plus de 904 millions d’internautes, selon les dernières données du Centre d’information sur le réseau Internet chinois. 99,3 % de ces internautes se connectent depuis un smartphone. Les grandes sociétés chinoises l’ont bien compris, tout est pensé pour améliorer l’expérience sur mobile. ByteDance a notamment pensé l’articulation de Toutiao et Douyin pour répondre à cet objectif précis.

Des chiffres impressionnants qui se justifient

Un autre chiffre particulièrement important retient notre attention, si 90 % des internautes passent au moins une heure par jour sur diverses applications, ils sont 26,4 % à passer plus de trois heures par jour sur ces différentes plateformes selon l’enquête. Un facteur contribue à ces chiffres impressionnants d’après TalkingData : le nombre fulgurant de créateurs de contenus dans le pays. Sur Toutiao par exemple, 1,8 million d’utilisateurs sont aussi des créateurs de contenus très actifs.

Nous savons que la guerre commerciale qui pose Pékin à Washington et la pandémie ont poussé les géants chinois à se concentrer davantage sur leur propre marché depuis quelques mois. L’accès aux marchés internationaux est de moins en moins aisée, alors les géants du commerce électronique décident de se concentrer sur le marché intérieur. Cette tendance explique aussi l’engouement pour les plateformes chinoises, spécialement pensées et conçues pour ce marché si particulier.