À son tour, le géant chinois Baidu tente de trouver sa place sur le marché des réseau sociaux en Chine en lançant Kankan : un moteur de recherche de vidéos. Dans cet immense pays, 880 millions d’internautes adeptes des courtes vidéos… Baidu veut aussi sa part du gâteau.

Baide lance Kankan

Le géant du web chinois n’a pas voulu trop se compliquer la vie pour lancer sa nouvelle application. Kankan n’est en réalité qu’un simple moteur de recherche de vidéos qui ressemble beaucoup à la plateforme principale de Baidu. Seule différence de taille : Kankan se concentre sur les vidéos courtes et la diffusion en direct. Un peu comme Douyin. Baidu mise sur le fait qu’avec la pandémie de Covid-19, les chinois sont encore plus friands de ce genre de plateforme.

En chinois, Kankan signifie « jeter un coup d’œil ». Aujourd’hui cette nouvelle application permet aux internautes d’effectuer de simples recherches de vidéos et de visualiser de courtes vidéos et des flux en direct. La plupart des contenus diffusés ne sont pas des contenus originaux. Les vidéos proviennent pour le moment pour la plupart de Haokan, une autre application développée par Baidu. Même au niveau du design, Kankan ressemble pour l’instant de très près à Baidu. Attendons de voir si cela évolue.

Se positionner aux côtés de Douyin, Huoshan et Xigua

Kankan s’inscrit évidemment dans le courant des grandes applications chinoises que sont Kuaishou et Douyin de ByteDance (la version chinoise de TikTok). Il s’agit d’applications qui proposent des vidéos très courtes et la diffusion en direct. Douyin est en pleine ascension : en septembre l’application de ByteDance atteignait les 600 millions d’utilisateurs quotidiens. Un chiffre qui a plus que doublé en moins d’un an.

Depuis la pandémie de Covid-19, le streaming en direct connaît également un essor considérable. Beaucoup de chinois se sont tournés vers le e-commerce et il s’avère que le streaming en direct est une nouvelle façon de découvrir les produits avant d’effectuer un achat. Baidu cherche clairement à tirer parti de ces deux tendances. Il y aura fort à faire contre le géant ByteDance qui occupe clairement la place de leader dans le domaine avec ses trois grandes applications que sont Douyin, Huoshan et Xigua. Ces deux dernières applications détiennent pas moins de 22% du marché des vidéos courtes en Chine.

Dans le paysage concurrentiel nous retrouvons évidemment l’autre géant chinois : Tencent. Le groupe possède les applications Weishi, Cat Cake et Sound Rabbit. Tencent est également derrière les applications Douyu et Huya. Il convient néanmoins de préciser que Tencent est encore très loin derrière ByteDance. Il sera également difficile pour Baidu d’aller titiller le propriétaire de Douyin, mais sait-on jamais.