En partenariat avec Cavnue, une filiale d’Alphabet, l’État du Michigan dessine une route futuriste. Une route qui serait dédiée aux véhicules autonomes qui permettrait d’accélérer leur développement grâce à des infrastructures routières pensées spécifiquement pour eux.

Une route futuriste dans le Michigan

Pour être tout à fait précis, Cavnue est une filiale de Sidewalk Labs, une entreprise qui est elle-même une filiale d’Alphabet. Sidewalk Labs est notamment célèbre pour avoir voulu construire un quartier futuriste à Toronto qui ne verra finalement pas le jour. Aujourd’hui Cavnue s’associe à l’État du Michigan pour développer un projet de grande envergure : une route futuriste spécialement conçue pour les véhicules autonomes. Le projet s’appuiera sur les investissements existants réalisés par l’Etat du Michigan et les communautés locales dans les infrastructures intelligentes et les transports en commun.

Le Michigan est, comme la Californie, plutôt en avance en la matière. Waymo compte par exemple ouvrir sa propre usine pour fabriquer ses véhicules autonomes dans l’État du Nord-Est américain. L’objectif est de réduire les inégalités d’accès au transport. Cette future route futuriste devrait faire environ 60 kilomètres et relier le centre-ville de Détroit à la ville d’Ann Arbor. Des arrêts seront prévus pour desservir une douzaine « d’Opportunity Zone ». Des points clés comme l’Université, l’aéroport ou les zones commerçantes feront partie des arrêts prévus sur cette grande route.

Un projet dédié aux véhicules autonomes

Plusieurs grands acteurs du monde des véhicules autonomes sont également sur le projet. Ford, BMW? ou encore Toyota seront associés à cette route dans L’État du Michigan. Cavnue précise que cette route sera d’abord le théâtre des véhicules de transport en commun autonomes comme les bus et les taxis déjà en service dans certaines zones. Dans un second temps, le projet devrait s’ouvrir aux véhicules de livraison autonome. Waymo et UPS se sont justement associer à Phœnix pour développer un projet allant dans ce sens. Les entreprises de livraison se livrent actuellement un véritable combat pour innover plus vite que les autres dans ce domaine.

Enfin, la route futuriste devrait finalement servir aux particuliers lorsque des véhicules autonomes seront mis disponibles à la vente, ce qui ne saurait tarder. Un tel projet pourrait inspirer d’autres pays comme la Norvège ou la Suède généralement à la pointe de l’innovation en matière de nouvelles technologies. Nous n’avons pas plus de détails sur les différents modèles économiques possibles pouvant permettre le financement de ce corridor.