Tencent mènerait actuellement des discussions en vue de fusionner les sociétés Huya Live et DouYu, qui sont les deux plus grandes plateformes de streaming de jeux vidéo de Chine. L’objectif : créer un nouveau géant du streaming en direct qui pourrait rivaliser avec YouTube et Twitch, rapporte Bloomeberg.

Tencent en route pour devenir un géant du streaming de jeux vidéo

Depuis plusieurs mois, Tencent aurait engagé des discussions pour faire fusionner DouYu et Huya, sociétés desquelles le géant chinois détient respectivement 38% et 37% des parts. Bien que les détails de cette fusion restent encore à finaliser, l’opération semble en bonne voie pour être conclue. Aussi, selon les informateurs qui sont proches de l’affaire mais qui ont souhaité préserver leur anonymat, Tencent serait l’actionnaire majoritaire de l’entité fusionnée.

Une entité titanesque puisque cette fusion donnerait naissance à une plateforme de plus de 300 millions d’utilisateurs et une valeur de marché de 10 milliards de dollars, rien que ça. De quoi consolider durablement la position de leader de Tencent dans le domaine des jeux vidéo et des médias sociaux chinois.

Deux secteurs dans lesquels Tencent a massivement investi : non seulement il possède les studios Riot Games (League of Legends) et Supercell (Clash of Clans), mais il détient également 40% du capital d’Epic Games (Fortnite), 9% de Frontier Developments, 5% d’Activision Blizzard, 5% de Paradox Interactive ou encore 5% d’Ubisoft. Plus récemment, il a également annoncé l’ouverture d’un tout nouveau studio de jeux vidéo en bordure de Los Angeles. Il est également propriétaire de l’application de messagerie WeChat qui est un véritable succès avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs quotidiennement.

De quoi concurrencer Twitch et YouTube Gaming ?

Tencent poursuit un rêve : celui de devenir un géant du streaming de jeux vidéo en direct, comme l’est la plateforme Twitch d’Amazon ou même YouTube Gaming. Cette fusion serait un pas important pour y parvenir. Cela lui permettrait également d’aller plus loin dans le domaine de l’eSport, tout en étoffant son offre pour faire barrage à son plus grand concurrent actuel, ByteDance, qui n’est autre que la maison-mère de TikTok, et dont les revenus au premier trimestre 2020 ont atteint les 5,6 milliards de dollars.