Les chiffres du deuxième trimestre viennent de tomber pour le marché du smartphone. Arrêtons-nous plus précisément sur le marché chinois. On observe une diminution des ventes de 17% par rapport à la même période l’année dernière, mais quelques signes de reprise sont quand même palpables. De plus, un tiers des ventes correspond à des smartphones 5G.

Les smartphones 5G ont la cote

Après une chute de 20,2% des ventes mondiales de smartphones au premier trimestre, Counterpoint vient révéler l’état du marché en Chine sur ce deuxième trimestre 2020. Retenons plusieurs points : Huawei a une fois de plus grappillé quelques parts de marché. Le géant chinois représente désormais 46% du volume de ventes et plus impressionnant encore : 60 % du marché des smartphones 5G. Si les ventes de smartphones ont effectivement diminué de 17% par rapport à la même période en 2019, elles ont tout de même augmenté de 9% par rapport au premier trimestre de l’année 2020. Un signe de reprise encourageant pour le marché.

Au cours de cette période, la pandémie de Covid-19 a été plus ou moins contenue en Chine. Il n’y a pas eu de nouveau confinement total. Les chinois ont donc pu reprendre leurs activités comme avant la crise, en maîtrisant leur budget. Pourtant, le marché reste fragile et les consommateurs ne sont pas prêts à dépenser autant qu’en 2019. Selon Mengmeng Zhang, analyste chez Counterpoint les smartphones 5G sont le moteur de la croissance :

“Bien que les activités commerciales de la Chine aient repris depuis que la pandémie s’est calmée, la confiance des consommateurs reste faible. Les équipementiers et les opérateurs chinois s’efforcent activement de promouvoir les smartphones 5G en abaissant les prix de ces appareils. L’adoption de la 5G s’en est trouvée renforcée, un tiers des ventes totales de smartphones au cours du deuxième trimestre était constitué d’appareils 5G, soit le taux d’adoption le plus élevé au monde. Toutefois, cela n’a pas encore pu compenser le déclin général du marché”.

Huawei et Apple se disputent le marché

Ce qui impressionne, c’est surtout la performance incroyable de Huawei. Malgré son omniprésence sur le territoire chinois et son taux de pénétration du marché déjà très élevé, l’entreprise continue de battre ses propres records. Avec 46% de part de marché au cours du deuxième trimestre, l’entreprise bat son propre record. Malgré la crise sanitaire et économique que nous traversons, Huawei a réalisé une croissance de 14 % par rapport à l’année dernière. Sa gamme de smartphones 5G, avec les Mate 30 et P40, se vend très bien.

Apple a aussi connu une croissance importante : +32 % par rapport à l’année précédente. La baisse des prix des iPhone a porté ses fruits en Chine. Les ventes de l’iPhone SE ont très bien démarré en Chine. La firme de Cupertino avait dû repousser la sortie de la deuxième génération de son iPhone SE d’un mois à cause du Covid-19. Cet iPhone bon marché était jusqu’à aujourd’hui vendu 3 299 yuans (l’équivalent de 425 euros). Ce modèle représente 24% des ventes d’iPhone en Chine au cours du mois d’avril alors qu’il n’a été mis en vente qu’au milieu du mois. Un excellent démarrage.