Alors que le bilan des ventes de smartphones affiche -20% pour le premier trimestre de l’année 2020, Apple décide de stimuler les ventes de son produit phare, l’iPhone, en baissant son prix en Chine. Si les ventes du géant américain repartent à la hausse depuis le déconfinement, l’entreprise cherche à maintenir cette bonne dynamique.

Des baisses de prix entre 13% et 21% pour stimuler les ventes

Les ventes de l’iPhone SE ont très bien démarré en Chine. La firme de Cupertino avait dû repousser la sortie de la deuxième génération de son iPhone SE d’un mois à cause du Covid-19. Cet iPhone bon marché était jusqu’à aujourd’hui vendu 3 299 yuans (l’équivalent de 425 euros). Ce modèle représente 24% des ventes d’iPhone en Chine au cours du mois d’avril alors qu’il n’a été mis en vente qu’au milieu du mois. Un très bon démarrage donc.

Désormais, les chinois vont pouvoir acheter leur iPhone sur Tmall à prix réduit. Apple précise que l’iPhone 11 64 Go passe de 5 499 yuans à 4 779 yuans, une baisse d’environ 13%. L’iPhone 11 Pro est passé de 8 699 yuans à 7 579 tandis que l’iPhone Pro Max est passé de 9 599 yuans à 8 359 yuans. Enfin, l’iPhone SE, le moins cher de la gamme Apple, est passé de 3 299 yuans à 3 099 yuans.

Le concurrent direct de Tmall, JD.com propose des réductions encore plus importantes. L’iPhone 11 64 Go est proposé à 4 599 yuans, l’iPhone 11 Pro à 6 999 yuans, le 11 Pro Max à 7 499 yuans et l’iPhone SE est présenté à 3 069 yuans. Des prix très intéressants qui devraient sans aucun doute inciter les chinois à franchir le dernier pas.

Apple veut surfer sur le 6.18

Ces remises doivent permettre à Apple de surfer sur le 6.18, un événement tant attendu par les consommateurs chinois. Popularisé par Alibaba, cet événement annuel est l’équivalent du black friday aux États-Unis. Le principe est le même. Seule la date change : cet événement se tient le 18 juin. Ce n’est que la deuxième fois qu’Apple participe au 6.18.

De précédentes baisses des prix se sont déjà produites chez Apple lorsqu’il n’y a fait pas assez de demande pour ses produits. Cette fois-ci c’est différent, Apple veut relancer ses ventes sur un marché lourdement touché par la crise du Covid-19. Le géant américain cherche notamment à palier les fermetures de magasins subies et à inciter les propriétaires d’anciens modèles d’iPhone à changer.