Microsoft vient de dévoiler une intelligence artificielle développée avec l’Université de Hong Kong, capable de restaurer de vieilles photos abîmées par le temps. Ces précieux souvenirs auront bientôt une nouvelle vie grâce au deep learning et corriger les imperfections de vos photos d’antan.

Restaurer de vieilles photos devient un jeu d’enfant

Les ingénieurs de Microsoft Research ont pris ce sujet au sérieux. Aux côtés des chercheurs japonais, ils ont développé un algorithme basé sur le deep learning, capable de réparer les dégradations les plus sévères sur de vieilles photos prises avec un appareil photo argentique. Si restaurer une photo numérique est assez simple, il est beaucoup plus compliqué de retravailler les photos prises à l’argentique. La firme de Redmond a fait une démonstration de cette technologie à l’occasion du CVPR 2020, qui se tenait du 14 au 19 juin dernier.

La technologie en question se base sur la photo d’origine, identifie les défauts et cherche le meilleur moyen de les restaurer grâce à des images synthétiques. L’algorithme qui alimente cette intelligence artificielle est composé de millions d’images qui donnent des indications à l’IA pour mieux reconstituer la photo d’origine. Les défauts nommés “structurés”, comme les rayures, les tâches de poussière, ou les éléments manquants, sont ceux qui ciblés en premier. C’est le premier travail de l’IA. Dans un second temps, l’algorithme doit résoudre les problèmes de bruit et de flou. Démonstration :

Une IA capable de transformer vos vieilles photos.

En attendant de savoir si cette technologie sera un jour accessible au grand public, les chercheurs de Microsoft Research donnent quelques détails sur l’architecture de cette intelligence artificielle :

“Nous proposons un nouveau réseau de transformateurs de texture pour la super-résolution d’image (TTSR). Cette approche permet de rechercher et de transférer efficacement des informations de texture haute résolution pour l’entrée basse résolution, ce qui permet d’utiliser pleinement l’image de référence pour résoudre les effets de flou. Le transformateur de texture comporte quatre parties : l’extracteur de texture, le module d’intégration de la pertinence, le module d’attention pour le transfert de caractéristiques et le module d’attention douce pour la synthèse de caractéristiques”.

L’IA permet de réaliser des prouesses dans la reconstitution d’images

La reconstitution d’images est un domaine qui passionne les chercheurs en intelligence artificielle. Récemment, des ingénieurs de l’Université de Harbin en Chine, présentaient un système d’intelligence artificielle capable de restaurer des images sous-marines. Là aussi, l’algorithme est alimenté par une base de données de milliers d’images du monde réel, ce qui lui permet de proposer des résultats au plus proche de la réalité.

Nvidia présentait également une IA capable de réparer des photos sur lesquelles des morceaux sont carrément manquants. Avec la technique dévoilée par Microsoft, celle proposée par Nvidia est l’une des plus performantes du marché. L’entreprise a imaginé une méthode basée sur la convolution partielle. Des dizaines de milliers de variations de trous ont été générés, pour apprendre à l’IA comment reconstruire des photos.