C’est le tout premier aéroport européen à adopter une telle technologie. L’aéroport le plus fréquenté d’Italie, l’Aeroporti di Roma-Fiumicino de Rome, équipe désormais ses forces de l’ordre avec des casques intelligents. À l’aide de la réalité augmentée et d’un scanner thermique, ces casques sont capables d’identifier les personnes potentiellement atteintes du Covid-19 pour les empêcher de prendre l’avion.

Des casques intelligents pour contrôler la température

Ils ressemblent aux casques que portent les policiers au cours des manifestations. Ces nouveaux casques intelligents sont fabriqués par la société chinoise Kuang-Chi Technology, à Shenzhen. Baptisé N901, ce casque permet au policier qui le porte d’identifier rapidement la température des personnes qui se trouvent dans son champ de vision. Tandis qu’une caméra à balayage thermique est pointée vers l’avant, les yeux du porteur sont couverts par une lentille teintée. Démonstration :

C’est une première en Europe. L’Italie devient le premier pays à adopter cette technologie. Tout un symbole. Ce genre de dispositif intelligent doit permettre aux entreprises et aux lieux publics de rouvrir leurs portes en toute sécurité. Même si les policiers qui les portent ressemblent légèrement à RoboCop, il n’y aura pas de raison de paniquer. C’est pour votre bien. Dan ce casque, le policier a accès à un écran de couleur qui lui permet d’analyser la température des personnes qui se trouvent dans son champ de vision.

Un scanner thermique accélère la cadence des contrôles

Les casques intelligents N901 déclenchent automatiquement une alarme sonore et visuelle à chaque fois qu’une personne a une température élevée et qu’elle est donc potentiellement dangereuse. Les mesures thermiques peuvent être prises à des distances de sécurité comprises entre 2 et 3 mètres. Le policier peut donc utiliser ce casque en effectuant une simple patrouille. Il n’a pas besoin de contrôler chaque passager un par un. Un moyen efficace de contrôler un grand nombre de personnes dans un cours laps de temps.

À ce jour, trois casques intelligents N901 ont été déployés au sein de l’aéroport de Rome. Cette solution technologique pourrait certainement intéresser d’autres grandes villes européennes. De nombreuses entreprises pourraient également s’équiper. Ce dispositif fait partie des mesures nécessaires pour permettre un retour progressif à une vie « normale ». Surtout depuis que nous savons que le Covid-19 a de grande chances de devenir saisonnier.

D’autres dispositifs de ce type ont déjà été déployés à travers le monde. En Chine, une voiture autonome spécialement conçue pour lutter contre le Covid-19 circule dans les rues de Pékin. Un véhicule autonome développé par la société Cool High Technology, fonctionnant à la 5G et permettant lui aussi de contrôler la température des passants. Ce n’est pas tout, dans le registre technologique, Boston Dynamics a également voulu apporter sa pierre à l’édifice. Au Brigham & Women’s Hospital de Boston, le robot Spot permet aux médecins de pratiquer la télémédecine depuis près d’un mois.