Après avoir obtenu un emploi de surveillant sur une plateforme pétrolière, le robot Spot de Boston Dynamics rejoint la lutte contre le Covid-19 afin de protéger le personnel soignant.

Les soignants manquent de protections

La pandémie de Covid-19 chamboule le monde depuis le mois de janvier. En première ligne, le personnel soignant est particulièrement affecté et manque de matériel pour se protéger. C’est notamment pour cette raison que de nombreuses entreprises ont modifié leur activité pour confectionner des équipements de protection, à l’image de géants de la tech comme SpaceX et Apple.

C’est également le cas de Boston Dynamics et de son robot Spot. Déployé au Brigham & Women’s Hospital de Boston depuis deux semaines, le quadrupède permet aux médecins d’avoir recours à la télémédecine pour éviter d’être trop exposés au virus, explique l’entreprise :

« Selon les protocoles en vigueur dans les hôpitaux, les patients suspectés d’être atteints du Covid-19 doivent faire la queue dans des tentes à l’extérieur pour répondre à des questions et une première évaluation de leur température. Ce processus nécessite jusqu’à cinq membres du personnel médical, et ces personnes courent un risque élevé de contracter le virus. Grâce à l’utilisation d’un robot mobile, les hôpitaux sont en mesure de réduire le nombre de membre du personnel médical nécessaire sur place et d’ainsi conserver leur stock de matériel de protection ».

Spot permet aux médecins de pratiquer la télémédecine

Spot est ainsi équipé d’un iPad et va voir les patients, un médecin est en visioconférence et leur pose des questions afin de connaître la marche à suivre par la suite. Cela permet aux soignants de consulter les malades sans s’exposer au coronavirus et donc de les préserver.

Le succès du robot a entraîné Boston Dynamics à aller encore plus loin : la firme propose désormais le design de spot ainsi que son logiciel en open-source. Des entreprises spécialisées en robotique dans le monde entier peuvent ainsi mettre au point leur propre dispositif pour venir en aide au corps médical.

Boston Dynamics va améliorer les capacités de Spot

Boston Dynamics ne compte pas s’arrêter là, et prévoit désormais d’incorporer plusieurs technologies à Spot pour qu’il puisse établir un diagnostic plus poussé de l’état de santé des patients :

« Nous avons dialogué avec des chercheurs qui utilisent des caméras thermiques pour mesurer la température du corps et calculer la fréquence respiratoire. Nous avons également appliqué une technologie développée en externe à des caméras RGB pour capturer les changements de contraction des vaisseaux sanguins afin de mesurer le pouls. Nous évaluons actuellement des méthodes de mesure de la saturation en oxygène ».

Spot pourrait par ailleurs désinfecter des zones où le virus est présent en abondance grâce à des rayons UV. Boston Dynamics prouve ainsi le rôle crucial que peut jouer la technologie dans notre combat face au coronavirus, avec de nouvelles solutions pour protéger les humains autant que possible.