L’an passé, Slack ne se disait pas inquiet de la croissance observée par Teams, aujourd’hui, la plateforme intègre même des appels Teams à ses outils. Le PDG de l’entreprise, Stewart Butterfield a indiqué dans une interview à CNBC qu’il ne considérait pas le produit de Microsoft comme un concurrent.

Le patron de Slack pense que Microsoft Teams n’est pas aussi fort que son produit à lui

Séduire les entreprises est un objectif commun de Slack et de Microsoft Teams. Cependant, chez Slack on ne s’inquiète pas du produit de Microsoft. Le patron de la plateforme a indiqué dans l’interview que “Ce que nous avons vu au cours des deux derniers mois, c’est que Teams n’est pas un concurrent de Slack. Lorsque Microsoft présente son produit, il n’y a pas d’éléments fondamentaux tels que ceux qu’on retrouve chez Slack”. Des éléments importants pour le PDG qui n’hésite pas non plus à mettre en avant que depuis trois ans, Microsoft parle de son entreprise, ce qui n’est autre qu’un gain supplémentaire en visibilité.

Stewart Butterfield PDG de Slack

Stewart Butterfield PDG de Slack. Image : Slack.

Pourtant, dans un dossier, Stewart Butterfield dit que le principal concurrent de Slack est Microsoft Corporation. Un élément contradictoire à ce qui a récemment été dit donc. Par le passé, le PDG a affirmé qu’il n’était pas inquiet du développement de Teams dans la mesure où le produit ne se concentre pas sur les mêmes éléments que lui.

Butterfield n’hésite pas à démontrer son poids face au produit de Microsoft

Toujours dans le cadre de l’interview, le PDG de Slack n’hésite pas à mettre en avant qu’après 3 ans de travail, Microsoft peine à séduire les utilisateurs qui ont le produit pré-installé sur leur ordinateurs ou appareil mobile. D’après lui, “71% des utilisateurs ont dit non merci” et n’utilisent toujours pas Teams. À l’inverse, sa plateforme ne cesse de grandir et bat par ailleurs un nouveau record d’utilisateurs.

Finalement, malgré des pics venant des deux entreprises, peut-on réellement les qualifier de concurrentes. Slack permet l’intégration de nombreux outils et services pour tout rassembler au même endroit et ainsi faciliter les interactions de ses utilisateurs, tandis que Teams, lui, permet une communication collaborative axée sur la suite désormais nommée Microsoft 365. Chacune des deux plateformes ont ainsi leurs propres avantages.