Il y a quelques semaines maintenant, nous vous expliquions qu’une théorie du complot était à l’origine d’incendies volontaires outre Manche. De nombreux anglais avaient établis différents liens entre la pandémie de coronavirus et l’arrivée de la 5G. Partagée massivement, cette théorie du complot pourrait même toucher les Pays-Bas. Alors que YouTube a déjà annoncé qu’il supprimerait les vidéos en lien avec la théorie du complot, c’est aujourd’hui au tour de Twitter.

Twitter supprime désormais les tweets incitant à endommager la structure 5G

Sur les réseaux sociaux, la désinformation établissant des liens entre la 5G et le coronavirus n’est pas un élément rare. C’est suite à cela que Twitter a pris une décision : supprimer les tweets incitant les gens à endommager les infrastructures dédiées à la 5G.

Sur Twitter, le compte des équipes de la sécurité a indiqué que les directives sur les informations non vérifiées avaient été élargies, pour permettre la suppression de tweets incitant à endommager voire détruire des infrastructures. Twitter indique au passage que depuis le 18 mars, 2 230 tweets ont été supprimés du réseau social.

Cela ne mettra pas un terme à la désinformation

Autrement dit, la propagation de fake news peut continuer, tant qu’elle n’incite pas à détruire ou endommager quoi que ce soit. Cette décision est surprenante car Twitter dit vouloir s’engager contre les contenus pouvant entraîner une panique généralisée et des troubles à grande échelle, mais laisse malgré tout de fausses informations circuler.

Lorsque l’on cherche l’association “5G Covid” dans la barre de recherche, le premier résultat guide vers une source d’information officielle. On retrouve ensuite de nombreux tweets, dans plusieurs langues différentes discutant des liens entre la 5G et le coronavirus, certains mettent effectivement en avant des éléments faux, issus des différentes versions des théories du complot.

Finalement, entre Facebook, YouTube et Twitter, pour l’heure, c’est YouTube qui a pris la décision la plus radicale. Le réseau social a annoncé, début avril, qu’il supprimerait l’ensemble des vidéos complotistes sur le coronavirus et la 5G.